Le PDS prêt à capoter la présidentielle de 2019 si Karim Wade n’est pas candidat

Me El Hadji Amadou Sall a réaffirmé, dimanche 23 septembre 2018, la position du Parti démocratique sénégalais (Pds) qui consiste à empêcher la tenue de la présidentielle du 24 février 2019 si Karim Wade n’est pas candidat.

«La candidature de Karim n’est pas un problème technique, mais un problème politique. Et si elle est rejetée, nous ne boycotterons pas l’élection, mais nous en n’empêcherons la tenue», a martelé l’avocat invité de l’mission Objection de Sud Fm.

A l’en croire, c’est un candidat (Macky) qui veut empêcher à un autre de lui disputer le suffrage des Sénégalais. Ce qui l’amène à considérer que «le problème se réglera sur le terrain politique ».

Selon Me El Hadji Amadou Sall, le Pds et ses militants sont prêts à faire face. « Macky Sall n’a qu’à marcher sur nos cadavres ou nous mettre en prison parce que s’il veut la guerre, on lui donnera le feu», soutient-il; avant d’estimer que « Karim Wade n’a pas un problème avec la Justice, mais il en a avec Macky Sall ».

WalfNet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre × cinq =