KOLDA : Tankanto Escale réclame de meilleures conditions de vie

La campagne de parrainage en cours dans le pays réveille de vieilles doléances. A Némataba Mandingue dans la commune de Tankanto Escale, département de Kolda, les foulards et brassards rouges ont repris service  pour exiger de l’Etat l’amélioration des conditions d’existence des populations.

« Nous demandons au Gouvernement d’intervenir d’urgence pour électrifier nos villages. Mais aussi la mise en service de nos forages pour faciliter l’accès à l’eau potable à nos braves populations », a réclamé Malick Sonko, premier adjoint au maire et porte parole des populations de la commune de Tankanto Escale,  lors d’un point de presse tenu ce mardi 18 septembre dans le village de Némataba Mandingue.

A l’en croire, les populations de cette localité du Fouladou peinent à accéder aux soins de santé. Ainsi, a-t-il demandé « la construction d’un poste  digne de ce nom et équipé,  avec un personnel qualifié ».  Pour cet élu local « il est inadmissible que nos mamans, nos sœurs et frères continuent de mourir en cours d’évacuation ou par faute de traitement adéquat ».

Il  en a profité pour exprimer sa préoccupation par rapport à ce qu’il appelle « le chômage galopant des jeunes ». Sur cette question précise, le premier adjoint au maire exige le financement par l’Etat des activités des jeunes et des femmes pour lutter contre l’extrême pauvreté dans cette commune rurale qui, selon lui, manque de tout.

En somme Malick Sonko veut voir le PUDC, le PUMA entres autres programmes « devenir  une réalité dans notre collectivité territoriale à travers la réalisation de routes et des infrastructures sociales de base ».

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

20 − dix-sept =