Mamadou Kasse récuse les accusations portées contre Macky Sall

Mamadou Kassé, responsable de l’Alliance pour la République (Apr) à Tambacounda a considéré que les propos du leader de Pastef, Ousmane Sonko qui accuse Macky Sall de se préparer à falsifier les résultats de la présidentielle comme un aveu de défaite.

«Je perçois sa déclaration comme celle d’un candidat ayant la certitude d’être battu et qui livre son pronostic, notamment une brillante réélection du président Macky Sall au premier tour», dit-il. En outre, Mamadou Kassé rappelle à Ousmane Sonko qu’il est député par le jeu du suffrage universel et, à la faveur d’une élection régulière dont il n’a pas contesté l’issue étant donné qu’il siège à l’hémicycle. «Il est révolu au Sénégal le temps de la manipulation vulgaire du suffrage populaire vu le degré de maturité des citoyens, l’expérience des acteurs et l’intégrité de l’administration», poursuit Mamadou Kassé qui indique que ce qui est nouveau, c’est le parrainage désormais élargi démocratiquement à tous les prétendants. Et d’après lui, sur ce volet, les Sénégalais sont convaincus parce qu’il y a en vue une «amélioration» de la qualité du vote et une occasion pour le citoyen d’avoir un double degré de participation au choix.

En outre, le Directeur général de la Sn Hlm balaie d’un revers de main les accusations d’achats de conscience. Il affirme que l’opposition est dépitée par le rejet des citoyens de ses requêtes de parrainage auprès des électeurs. «Sans arguments face à cette situation extrêmement défavorable à son endroit et peinant à convaincre les maîtres du jeu que sont les honnêtes citoyens, elle rue dans les brancards. En clair, ce sont des arroseurs arrosés», dit-il, ajoutant qu’à Tambacounda, où il collecte des signatures pour le compte de son candidat Macky Sall, il a constaté que l’opposition dispose de moyens et tente en vain de monnayer les signatures précieuses des citoyens contre des espèces sonnantes et trébuchantes.

«C’est peut-être la fin de non-recevoir servie par ces dignes citoyens convaincus par le bilan positif à tous les niveaux du président qui est la base de ces fausses allégations. La conscience ne peut être achetée. La réalité réside dans le fait que le nombre impressionnant de signatures recueillies en faveur du candidat fait peur à cette opposition de salon qui fait enfin face à la dure réalité du terrain. En somme, elle vit au quotidien une flagellation citoyenne aiguë tant le rejet est profond. Sa posture est simplement pitoyable», conclut Mamadou Kassé.

WalfQuotidien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

treize + 6 =