vendredi, juillet 19, 2024

KOLDA: Les candidats à l’émigration clandestine doivent comprendre qu’ils peuvent réussir ici (Préfet)

Ne ratez pas!

Venu représenter l’Etat à la cérémonie de prière à la Grande Mosquée, le Préfet de Kolda, a prôné le culte du travail, ceci pour lutter contre le chômage des jeunes et l’émigration clandestine.

Dans son appel lancé depuis ce lieu de culte, Matar Diop a encouragé « les jeunes à entreprendre, à prendre le train de l’initiative privée ». Dans la même veine, l’autorité invite aussi les jeunes à « ne pas chercher à torpiller les initiatives individuelles ». Car, précise-t-il, « ces initiatives peuvent aider les autres à intégrer le train du développement ».

A en croire l’autorité préfectorale, le contexte actuel de Kolda se caractérise par « une expansion d’initiatives, des initiatives très fortes que des jeunes prennent. C’est cette tendance lourde qui se dessine à Kolda ».

Une façon pour le Chef du département de signifier à l’opinion que le contexte est favorable à l’insertion des jeunes. D’où son appel pour que les candidats à l’émigration clandestine renoncent à ce projet périlleux et qu’ils comprennent qu’ « il y a des jeunes qui réussissent à Kolda ».

Car, « l’Etat a créé les conditions ». Mais également « l’économie de Kolda est en train de s’ouvrir », constate le Préfet de Kolda.
Toutes choses qui peuvent, selon lui, créer davantage d’espoir au niveau des populations du Fouladou notamment chez les jeunes.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

Volodymyr Zelensky invité d’un conseil des ministres extraordinaire vendredi à Londres

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky participera vendredi à un conseil des ministres exceptionnel à Londres, et informera les plus...

Notre sélection pour vous