Politique à Kolda : BBY, entre massification et guerre des ténors…

A six mois de la présidentielle, on assiste à un renforcement des rangs du camp présidentiel à Kolda. En atteste le ralliement des libéraux du Fouladou. Fabouly Gaye et Cie se disent être convaincus par « le bilan élogieux de Macky Sall à Kolda », entre autres raisons brandies par « Dinding manso» lors du point presse tenu à son domicile à Bantanguel dans la commune de Kolda. L’ex président du conseil régional de Kolda s’est engagé, à cette occasion, à mouiller le maillot avec ses compagnons de lutte, pour la réélection du Président Macky Sall dès le premier tour en 2019.

Dans le même sillage, la capitale du Fouladou a abrité le lancement, en grande pompe, du Mouvement « Ensemble pour le Sénégal » de Mamadou Salif Sow. Activité qui a enregistré la présence de nombreux responsables de l’intérieur du département. A cela s’ajoute la récente rencontre des femmes Koldoises. Rencontre à laquelle les militants de l’ex Ministre d’Etat Bécaye Diop, de Fabouly Gaye, des responsables du MODEL entre autres ont pris part. Toutes choses qui font dire aux observateurs du champ politique local que la coalition BBY Kolda a déjà réussi avant la lettre sa campagne de collecte de signatures pour parrainer Macky Sall.

Cependant, malgré cette massification de la majorité présidentielle, ce n’est pas le parfait amour entre les différentes entités de la coalition BBY à Kolda. C’est un secret de polichinelle que dire que les ténors de l’APR n’ont pas encore enterré la hache de guerre. D’ailleurs, certaines indiscrétions laissent croire que cette mésentente dans les rangs du parti de Macky Sall a failli même faire capoter la rencontre des femmes organisée le 28 juillet dernier à la devanture de la mairie. La preuve, toutes les sensibilités n’ont pas répondu à cet appel de Madame Le Maire qui avait véritablement l’ambition de réunir les femmes pour former un arc-en-ciel de couleur beige-marron afin de porter le combat pour la réélection de Macky Sall en 2019. Qu’est-ce qui a pu faire que certaines d’entre elles ont opté pour la chaise vide alors que toutes les sensibilités ont déclaré à qui veut l’entendre qu’elles roulent pour Macky Sall et travaillent pour sa réélection ? . Certaines sensibilités absentes lors de cette rencontre soutiennent qu’elles n’avaient pas été contactées par les imitatrices qui ont déclaré pourtant, avoir fait le tour des différents responsables pour partager avec eux l’idée d’organiser l’activité.

C’est justement « cette guerre des ténors » qui met parfois mal à l’aise les alliés. En tout cas certains d’entre eux ont brillé par leur absence lors de cette rencontre. Parmi les alliés absents, sauf Bamtaare Senegal a donné une position officielle. Le lendemain, les femmes du Mouvement de Chérif Léhibe Aïdara ont élevé la voix pour fustiger la démarche qu’elles qualifient d’ « unilatérale et suicidaire ». En réalité, ces femmes soutiennent ne pas être contre la dynamique unitaire. A les en croire, Cela doit passer par « l’évaluation des élections législatives pour situer les responsabilités des uns et des autres » par rapport à ces élections que la coalition BBY a perdu dans la commune de Kolda. Dans la même veine, elles déplorent que depuis ces élections législatives BBY n’a pas tenu de rencontre ni organisé d’activité à Kolda.

Cette absence de certaines sensibilités et de quelques partis et mouvements alliés n’a certainement pas laissé le Ministre Maire Abdoulaye Bibi Baldé indifférent. Venu présider la rencontre, le premier magistrat de la ville de Kolda a appelé les responsables hommes à s’inspirer de cette mobilisation des femmes pour aller vers « l’unité et la cohésion dans les rangs de BBY ». Ce qui reste pour lui « une volonté et une recommandation forte du Président Macky Sall ». Cet appel du Ministre Maire va-t-il avoir un écho favorable au niveau des appareils politiques de BBY Kolda ? Les prochains jours nous édifieront.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here