BESOIN EN SANG: Kolda touche du bois

L’actualité nationale marquée par des difficultés d’approvisionnement en poches de sang à certains endroits du pays ne concerne pas la région de Kolda. Le Directeur du centre hospitalier régional rassure les populations du Fouladou.

« A Kolda, nous touchons du bois. Nous maitrisons vraiment la situation. Pas de dèche signalée au niveau de la banque de sang», a fait savoir Cheikh Mbaye Seck.

A l’en croire, l’approvisionnement de la banque de Kolda a connu des améliorations depuis 2017 grâce au Projet d’Amélioration de la Santé de la Mère et de l’Enfant (PASME) de l’AFD qui a mené des activités de sensibilisation à Kolda et à l’intérieur des départements pour installer chez les populations le réflexe d’aller donner volontairement ce qui liquide sauve des vies.
Cette campagne de sensibilisation a vraiment porté ses fruits aujourd’hui, se félicite le patron de l’hôpital.

Puisque « des conducteurs de mototaxis, des hommes de tenue, l’association de sages-femmes d’Etat, nos frères chrétiens notamment pendant le Ramadan, des groupements de femmes, des associations de jeunes » ne cessent d’offrir de leur sang pour renforcer la banque de l’hôpital, poursuit M Seck.

Toutefois, signale-t-il, « Médina Yoro Foula reste un point faible ». C’est pourquoi, le Directeur de l’’hôpital propose que la sensibilisation se poursuive dans ce département afin d’inverser cette tendance.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here