dimanche, juin 23, 2024

Portail d’informations commerciales : Le Sénégal compte 9. 606. 817 abonnés à l’internet (ministre du Commerce)

Ne ratez pas!

Le Sénégal vient d’ouvrir, sur un financement de l’Usaid, un portail d’informations commerciales (Pic). Lors de la cérémonie de lancement officiel dudit portail, le ministre du Commerce, de la consommation, du Secteur informel et des Pme, Alioune Sarr, a soutenu que le but visé est «l’harmonisation et la simplification des règles de procédures en matière de commerce international ».

Le ministre du Commerce, de la consommation, du Secteur informel et des Pme, Alioune Sarr, a procédé hier, en pré- sence du premier conseiller de l’Ambassade des Etats Unis, Martina Boustani, des représentants de la Douane, du secteur privé, du patronat, et d’opérateurs tels que les transitaires, au lancement officiel du portail d’informations commerciales (Pic). L’objectif visé dans cet accord, selon Alioune Sarr, est «l’harmonisation et la simplification des règles de procédures en matière de commerce inter- national, notamment celles liées aux opérations d’exportations et d’importations».

Mais, précise le ministre du Commerce qui présidait la rencontre, l’objectif majeur est de réunir en un seul endroit toutes les informations fournies par nos différentes administrations. «Par cet acte, le pays marque son engagement résolu à mettre en oeuvre l’accord de facilitation des échanges, en particulier la dis- position dans son article premier sur la publication de tous les renseignements relatifs aux opérations de commerce, de manière accessible et non discriminatoire, mais aussi et sur- tout notre dynamique d’ouverture commerciale et de dématérialisation des procédures et de facilitations des échanges », dit- il.

A en croire le ministre du Commerce, l’information dans le monde des affaires est devenue cruciale, et elle conditionne la survie des entreprises, plus particulièrement des Petites et moyennes entreprises (Pme) qui constituent l’essentiel de notre tissu économique. Avec ce portail, fait constater Alioune Sarr, «le Sénégal met à la disposition des opérateurs économiques nationaux, mais égale- ment de l’extérieur, les informations relatives à ses réglementations». Il fait savoir par la même occasion que le Pic vise également à améliorer l’environnement des affaires, et les investissements viennent à son heure.

Aussi a-t-il indiqué que «selon les statistiques fournies par l’observatoire sur les systèmes d’informations, le Sénégal compte 9. 606. 817 abonnés à l’internet, dont 9. 340. 927 abonnés au 2G, 3G et 4G, soit 97 % du total des abonnés, et un taux de pénétration des services internet de plus de 62% en 2018 contre 59% en 2019». Ces données, selon le ministre du Commerce, confortent l’idée que le Sénégal est dans la bonne voie. Lui emboîtant le pas, le premier conseiller de l’Ambassade des Etats-Unis a abondé dans le même sens en magnifiant la réalisation de ce portail commercial. (via toutinfo)

Articles récents

En France, une femme pénètre dans l’enclos des loups d’un zoo: elle est grièvement blessée

Une femme de 37 ans a été grièvement blessée dimanche après avoir été mordue par des loups au zoo...

Notre sélection pour vous