Les personnes vivant avec handicap, à l’école des politiques sociales de l’Etat

0

Le Forum Civil  vient d’organiser, ce jeudi 1er mars,  un atelier de partage sur les politiques sociales de l’Etat au profit de 25 personnes vivant avec handicap dans la commune de Kolda. Cette session de formation s’inscrit dans le cadre du Projet de « Renfoncement de capacités des organisations de la société civile pour une participation à la gestion des affaires publiques » déroulé dans la commune de Kolda par le consortium Fondation Guné et le Forum Civil Kolda sur financement de la mairie de Bacelone en Espagne.

Cet atelier a permis d’échanger avec les bénéficiaires sur les avantages des filets sociaux mis en place par l’Etat. Notamment la couverture maladie universelle, les bourses de sécurité familiale, les cartes d’égalité de chance ainsi que  la loi d’orientation sociale  entre autres, a indiqué le facilitateur Abdoulaye Khoultoum Kamara par ailleurs Chef de service Départemental de l’Action Sociale de Kolda.

Toutefois, cette session de formation a été une occasion pour relever les contraintes liées à la mise en œuvre de ces politiques destinées aux couches vulnérables. « Des personnes sont enrôlées dans la CMU mais ne parviennent pas à se soigner à moindre coût jusqu’à nos jours. Nous avons aussi parmi nous des titulaires de la carte d’égalité de chances qui n’arrivent pas à voir la couleur de la bourse de sécurité familiale. Beaucoup d’avantages prévus par la loi d’orientation sociale n’ont pas encore vu le jour chez les personnes vivant avec handicap », a déploré le président de la fédération communale de Kolda des personnes vivant avec handicap, El Hadji Nfally Sané.

Dans la même veine, M Kamara d’ajouter, au-delà  de ces lenteurs constatées dans la mise en œuvre de ces programmes sociaux,  « la léthargie des organisations des personnes handicapées à la base, le faible maillage, la faiblesse  des appuis apportés par les collectivités locales » entre autres manquements,  ne facilitent pas l’exécution de ces politiques sociales.

Pour inverser la tendance, le levier essentiel qui doit être actionné,  « c’est celui de la formation comme le Forum Civil est en train de le faire », a suggéré M Kamara.  Il précise que c’est ce qui fera « de ces personnes vulnérables des citoyens conscients de leurs droits qu’ils pourront réclamer et défendre partout ils sentent que ces derniers sont bafoués ».

C’est pourquoi, les initiateurs de cet atelier ont recommandé vivement aux bénéficiaires   de procéder à la démultiplication de cette formation afin d’améliorer  les indicateurs liés aux personnes vivant avec handicap partout dans la région.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here