Guinée Bissau : les forces de défense et de sécurité à l’école des droits de l’Homme et de l’égalité des genres

0

L’unité de genre  UNIOGBIS organise depuis le 20 février 2018, à Bafata, un atelier d’autonomisation des forces de défense et de sécurité de la province Est, dans le domaine des droits de l’Homme et l’égalité entre les hommes et les femmes. Pendant trois jours, trente-cinq stagiaires en provenance des régions de Bafata et de Gabú discuteront des droits de l’homme, de la violence fondée sur le genre, de l’égalité des chances dans le processus de réforme du secteur de la défense et de la sécurité, entre autres. Ils feront des travaux de groupes sur le processus d’identification des stratégies d’éradication du harcèlement sexuel dans les forces de défense et de sécurité.

Selon Aboubacar Touré, officier de l’unité du genre du UNIOGBIS,  » la rencontre vise à renforcer les capacités des forces de défense et de sécurité dans le domaine des droits de l’homme et égalité entre les hommes et les femmes. C’est une question prioritaire, en raison de la faible sensibilité de nos forces de défense et de sécurité en matière de genre, ce qui se traduit également par une faible représentation féminine dans les forces de défense et de sécurité « . Monsieur Touré a également estimé « qu’il était essentiel d’intégrer les effectifs militaires et paramilitaires sur le processus de changement de mentalité comme moyen de contrer la tendance négative des relations entre les hommes et les femmes au sein des forces armées Bissau Guinéenne ». Cette même formation est également en cours dans la province sud, en particulier à Buba, et couvre l’ensemble du territoire national, y compris le secteur autonome de Bissau.

harouna.balde@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here