lundi, septembre 27, 2021

Qui était Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké Khalife Général des Mourides?

Ne ratez pas!

Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké a dirigé la confrérie mouride au Sénégal à partir du 30 Juin 2010, la même année à l’occasion de la fête de l’Aid el fitr, il fit un sermon historique allant dans le sens de dissiper toute haine envers la confrérie tidjiane.

Son message était constamment jalonné d’appels à la retenue, et au pardon, insistant sur le fait que mourides et tidjanes appartiennent à une même et unique famille indivisible. Son rêve, son oeuvre, pour un l’Islam au Sénégal marquera à tout jamais tous les fidèles de toutes les confréries, puisque jusqu’au bout, jusqu’à ce qu’il tire sa révérence à 94 ans, le khalife est resté constant dans son appel à l’unification des cœurs et esprits des musulmans de tout bord.

Serigne Cheikh Sidi Mactar n’était pas qu’un unificateur, pacificateur, bien au delà il fut non seulement réformateur, mais également bâtisseur, de très hautes qualités qui lui permirent de réorganiser la famille de serigne Touba, et de lancer plusieurs chantiers dont la mosquée Masalikul jinan à Dakar, l’extension des minarets de la grande mosquée de Touba, entre plusieurs autres réalisation dans la ville sainte.

Né en 1924 à Mbacké Kadior, Serigne Cheikh Sidi Moukhtar Mbacké, dit Serigne Cheikh Maty Lèye a suivi une formation de très haut niveau sur le mysticisme ; ce qui lui a permis de mener beaucoup d’activités, tel que l’élevage, l’agriculture, l’éducation spirituelle sur la méthode et l’enseignement de Cheikh Ahmadou Bamba.

Son chiffre, le sept « 7 » : il est le 7 ème fils de Serigne Bara, 7ème khalife de Bamba et il a fait exactement 7 ans et 7 mois dans le khalifat. Étonnant! non?
Désormais Feu Serigne Cheikh Sidi Moukhtar, a été Inhumé Touba le jours même de sa disparition (09/01/2018) comme le veut la tradition. Il est succédé comme khalife par Serigne Mountakha Bassirou un homme multi dimensionnel considéré jusque-là comme le commandant en chef des troupes de Serigne Touba.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous