Le Real et Ronaldo l’emportent à Munich

0
303

Peu avant la mi-temps de son quart de finale aller sur la pelouse du Bayern Munich, le Real Madrid, finalement vainqueur 2-1, était bien mal embarqué. Le Chilien Arturo Vidal avait ouvert le score de la tête sur corner à la 25e minute pour les Bavarois et ce même Vidal s’apprêtait à tirer un penalty généreux pour une main supposée de Dani Carvajal sur un tir de Franck Ribéry. Et puis voilà que le Chilien expédie ce penalty dans les nuages, le cuir passant un bon mètre au-dessus de la barre transversale de Keylor Navas. 1-0 à la pause pour le Bayern, mais le scénario de la partie venait à l’évidence de basculer…

Ronaldo fait plier Neuer. Deux minutes à peine après le retour des vestiaires, le Real est en effet revenu à 1-1 sur un joli but de Cristiano Ronaldo, servi par Casemiro. Le quadruple Ballon d’Or, qui n’avait plus marqué depuis plus de onze heures (une éternité pour lui), n’en était qu’au début de son festival. En trois minutes, il allait réussir à faire exclure Javi Martinez, auteur de deux fautes aussi bêtes que pas méchantes. Après s’être heurté plusieurs fois à Manuel Neuer, auteur notamment d’une parade incroyable de la main droite, “CR7” a fini par faire craquer une deuxième fois le géant allemand pour offrir la victoire au Real, le cuir passant entre les jambes du portier bavarois sur une belle reprise avec la semelle.
Ronaldo inscrit un doublé face au Bayern :

Malgré une domination de tous les instants dans la dernière demi-heure, le Real, auteur d’un but logiquement refusé pour hors jeu dans le temps supplémentaire par Sergio Ramos, n’a pas réussi à corser l’addition (à cause de Neuer surtout, qui avait déjà dévié une tête de Karim Benzema sur la barre en première période) mais abordera le match retour, mardi prochain, au Bernabeu, avec un avantage qui semble aujourd’hui presque déjà décisif. “Sur l’ensemble du match, c’est assez mérité (la victoire), même si lors de la deuxième mi-temps, on a joué à onze contre dix, et qu’il y a un petit regret car on aurait espéré marquer plus de buts mais voilà, il y avait un mur en face (Neuer)”, a souri au micro de Canal+ Zinédine Zidane, sorti vainqueur de son duel avec Carlo Ancelotti.
L’Atlético vainqueur. Dans l’autre match de la soirée, le rival local du Real, l’Atlético de Madrid, a lui aussi fait un pas vers le dernier carré, mais bien plus petit, puisque les Colchoneros ne l’ont emporté que sur le score de 1-0 face au champion d’Angleterre sortant, Leicester, grâce à un penalty d’Antoine Griezmann (28e)

Laisser un commentaire