Education aux Droits Humains :Amnesty International pour la promotion des droits sexuels et reproductifs

0

Une trentaine d’enseignants des régions de Kolda et Sédhiou viennent de démarrer ce lundi 27 février un atelier de deux jours sur les méthodologies participatives, le genre, les droits sexuels et reproductifs entre autres.

Cette activité, organisée dans la capitale du Fouladou,  entre dans le cadre du programme Education aux Droits Humains de la section sénégalaise d’Amnesty International à travers son projet Education-Empowerment-Justice.

Selon la facilitatrice de cette formation,  Madame Aminata Dièye Ka, par ailleurs responsable du programme EDH d’Amnesty International, cet atelier a pour objectif de « fournir des informations adéquates et des outils aux enseignants bénéficiaires sur les approches participatives, le genre, les droits sexuels et reproductifs… »

Ceci pour « leur permettre de mieux aborder ces questions citées dans leurs enseignements de tous les jours ». Ce qui, de l’avis de Madame Ka, va contribuer à un meilleur respect des droits humains et à un changement de comportement  au niveau de la communauté éducative.

Madické Sarr,  professeur de lettres-anglais au CEM de Bounkiling qui fait partie des bénéficiaires se félicite de cette initiative. A l’en croire, les droits des enfants et des jeunes filles continuent à être bafoués dans le Pakao à travers la persistance du phénomène «  des mariages forcés, des grossesses précoces  et la pratique de l’excision» . A cela s’ajoute la mendicité et les pires formes de travail des enfants.

Toutes choses qui font que, M Sarr invite les bénéficiaires de cette session de formation à être partout  des relais afin de partager la bonne information avec les élèves et la communauté pour améliorer la situation des droits humains et surtout les indicateurs liés à la santé sexuelle et reproductive dans le Fouladou-Pakao-Balantacounda.

ismaila.mansaly@koldanews.com

 

forme des enseignats sur les méthodoligies participatives

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here