Fourniture de carburant : L’Armp annule l’accord entre Dakar Dèm Dikk et Total

Ne ratez pas!

L’Armp a freiné Dakar Dèm Dikk (DDD) et Total. Les deux entreprises voulaient faire passer de 3 à 6 ans le marché de fourniture de carburant et de lubrifiant qui les unit. Celui-ci, objet d’un appel d’offres, a déjà été octroyé par la société sénégalaise de transports au géant français des hydrocarbures pour 5,6 milliards de francs CFA. Ce, malgré les contestations de Vivo Energy, qui avait déposé un recours.

Pour obtenir la dérogation, qui lui permettrait de rallonger le contrat de trois ans, DDD avait signalé à l’Armp que le marché nécessitait des lourds investissements qu’il ne serait possible d’amortir qu’au bout de six ans au plus tôt. Ces investissements portaient sur d’importants travaux de génie-civil et de mise en place d’équipements spéciaux au niveau des dépôts de Ouakam, Thiaroye, Keur Massar et Parcelles Assainies. D’où la décision de DDD de faire passer le contrat avec Total de 3 à 6 ans.

Niet de l’Armp ! Qui précise que la modification, a posteriori, du contrat ne garantirait pas l’égalité entre les candidats pour le marché, encore moins la transparence. Et que si Total ne peut pas accomplir le marché, dans les conditions arrêtées antérieurement, que DDD se rabatte sur le deuxième moins disant, c’est-à-dire Oil Libya.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous