Arabie saoudite : Mbayang Diop échappe à la décapitation grâce à la diplomatie sénégalaise !

Le pire a été évité dans cette affaire de meurtre concernant Mbayang diop qui avait tué sa patronne en Arabie saoudite et condamnée à la décapitation comme le veut la loi islamique du royaume.

Des appels à l’aide fusant de partout, notamment en France à Lyon ou son avocate s’était saisi du dossier et avait jugé cette affaire de très « complexe » mais réalisable pour obtenir un pardon ou une remise de peine, la diplomatie sénégalaise n’a jamais été si active dans un dossier si chaud et controversé.

Il en a fallu beaucoup d’heures de négociations dans la plus grande discrétion, entre la diplomatie sénégalais et son homologue saoudien nous renseigne une source clé dans cette affaire, qui a failli virer au pire.

Un prix à payer ? La bonne relation entre ces deux pays a suffi à faire pencher la balance et certains voyaient déjà la venue du chef de la diplomatie saoudienne comme un bon signe annonciateur après tant de tractations depuis le Sénégal.

Selon notre interlocuteur dans ce dossier « la diplomatie sénégalaise n’est pas appréciée à sa juste valeur, le Sénégal a su aller au bout et éviter à une compatriote une mort atroce et les négociations ont été toujours tenues dans le jargon diplomatique et non dans les médias.

Son excellence, le président de la république, Macky Sall, le ministre des affaires étrangères, le secrétariat chargé des sénégalais de l’extérieur, le consul etc ont tous été au cœur de cette affaire qui finit bien et devra être un avertissement pour tous les sénégalais de la diaspora ».

Pour rappel, Mbayang Diop devra s’acquitter du prix du sang qui est une somme fixée par la famille de la victime et ainsi devrait échapper à la décapitation.

M.G.Baldé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here