MAEP : Kolda diagnostique l’état de la gouvernance

Un forum consacré aux consultations citoyennes organisées dans le cadre de la mise en œuvre du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP) vient de démarrer ce mardi 15 septembre de Kolda (sud).

Cette réflexion initiée par le Ministère de l’Intégration africaine , du NEPAD et de la promotion de la bonne gouvernance en partenariat avec les acteurs non étatiques, a pour objectif de « recueillir la perception que le citoyen a de l’état de la gouvernance, d’en faire une évaluation et d’en dresser un rapport », a indiqué Bassirou Dia, Membre du conseil consultatif de la commission nationale de gouvernance, par ailleurs chef de délégation de l’axe sud.

Il poursuit que « L’importance de l’exercice appelle de la part de tout un chacun un diagnostic sans complaisance de la situation et des contributions objectives ». Ainsi, les travaux ont porté essentiellement sur la situation de l’Etat de Droit, Droit de l’Homme, prévention des conflits, Bonne gouvernance entre autres ».

Et il est heureux de constater que les acteurs koldois s’accordent à dire que Le Sénégal n’est pas à la traine sur ces questions. Puisque «  la liberté de presse y est garantie, les marches et meetings politiques prolifèrent, le bruit des lacrymogènes s’éclipse, les partis politiques poussent comme des champignons, les libertés de culte d’association et de pensée n’y sont point un luxe, le syndicalisme y est une force incontournable », a fait savoir le Gouverneur Al Hassan Sall lors de l’ouverture des travaux.

Autant de valeurs de la démocratie sénégalaises que les participants vont diagnostiquer en vue de les consolider et de les préserver puisqu’elles sont incontournables dans le processus de construction d’un pays émergent.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here