vendredi, mars 1, 2024

Mimi Touré à propos des incidents à l’Ucad : «laisser ce type de comportement prospérer ne fait qu’affaiblir notre Etat»

Ne ratez pas!

« Qui oserait caillasser les cortèges des présidents Obama ou Hollande pour ensuite espérer poursuivre tranquillement le cours de sa vie ? C’est à cet ensauvagement de l’espace politique qu’il convient de mettre un terme chez nous ici au Sénégal et cela, sans délai», a vivement réagi sur sa page Facebook, l’ancien Premier ministre Aminata Touré.
Pour l’envoyée spéciale du président Macky Sall, le caillassage du cortège présidentiel est inadmissible. Et appliquer les sanctions prévues par la loi ne font pas du Sénégal un Etat policier, à en croire l’ancienne cheffe du gouvernement qui lance un appel à l’endroit de toute la classe politique :
« les politiciens de tous bords, en commençant par nous de l’Apr, devons faire un profond examen de conscience et changer de comportement, en actant à tout moment, en hommes et femmes d’honneur afin que ceux que nous avons la prétention de diriger nous respectent. L’honneur étant une autoroute à double sens, les gouvernés, les Sénégalais dans leur ensemble, sont également astreints à cette même obligation de respect et de courtoisie envers ceux qui les dirigent», écrit l’ancien Premier ministre.
Elle regrette toutefois, que « Lorsque la loi est appliquée aux contrevenants qui n’ont qu’injures et menaces comme programme politique à proposer, on dénonce un Etat policier. Laisser ce type de comportement prospérer ne fait qu’affaiblir notre Etat, dont la construction est toujours en cours».
Mimi Touré n’oublie pas de sermonner la presse, également concernée par « cet examen de conscience, dont le premier acte à saluer est la mise en place de votre tribunal des pairs, qu’il vous reste maintenant de faire fonctionner efficacement».

Source:www.setal.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Articles récents

La Somalie condamne à mort six Marocains liés à l’EI

Un tribunal militaire du nord de la Somalie a condamné à mort six ressortissants marocains en raison de leurs...

Notre sélection pour vous