1er MAI : La section ADES de Kolda tire à boulets rouges sur le Grand Cadre

0

L’Alliance Démocratique des Enseignants du Sénégal section Kolda, à l’instar des autres organisations syndicales du pays, a célébré la fête du travail ce vendredi 1er mai. Ces syndicalistes n’ont pas jugé nécessaire de marcher. Le patron de la section estime qu’il y a eu des acquis importants.

Toutefois, Aboubacry Diallo a profité du rassemblement organisé par l’ADES à l’école maternelle municipale pour fustiger la manière dont le Grand Cadre des Syndicats de l’Enseignement à géré la grève. Pour M Diallo, le sort de cette lutte était scellé depuis l’appel au patriotisme fait par Le Président Macky Sall. A l’en croire, « c’était le moment indiqué pour lever le mot d’ordre et retourner au travail tout en adoptant d’autres formes de lutte pour éviter cette humiliation récoltée par les enseignants puisqu’on a finalement décidé de l’arrêt de la grève quand les ponctions ont commencé ».

Dans la même veine, le SG de l’ADES soutient que le Grand Cadre a perdu la bataille de communication étant donné qu’au finish, l’opinion considère les enseignants comme étant « des gens avides d’argent ». Avant de conclure : « Cette humiliation était évitable si il y avait eu un bon management de la lutte des enseignants».

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here