lundi, juin 27, 2022

Selon Aminata Touré, son passage à la Primature, a été une bonne expérience

Ne ratez pas!

 Dans une intervient accordée au journal Sud Quotidien, L’ancienne PM du Sénégal est revenue sur son départ de la primature. Selon Mimi Touré Son passage à la Primature, a été une bonne expérience. Toute fois, celle que l’on nomme la Dame de Fer ne veut pas entendre parler du mot Clash entre elle et le Président Macky Sall.

 » Le président de la République nomme aux fonctions civiles et militaires. La conséquence inverse, évidemment, est qu’il remercie également ceux qu’il avait nommés aux fonctions civiles et militaires. Donc, il n’y a pas d’explications à donner. Il est dans sa prérogative que lui attribue la Constitution. Plusieurs personnes l’ont dit avant moi. Je pense qu’il avait indiqué clairement, qu’au lendemain des élections locales, ceux qui perdaient devront quitter le gouvernement. C’est la mise en œuvre de cette promesse. En tout état de cause, j’étais fière d’avoir servi à ce niveau mon pays et je le remercie. Mais disons que c’est une page tournée. C’est dix mois de travail intense à la Primature.

C’est également des moments intellectuels très intenses. C’est une expérience inoubliable et aussi intéressante dit-elle. Poursuivant son analyse, Mimi Touré pense  » qu’au Sénégal, les gens aiment employer certains mots, comme : clash. Ce qui alimente la presse et les manchettes des journaux. Les séparations ne sont jamais agréables. Quelles que soient les raisons. C’est clair. Que ce soit en amitié, en couple ou lorsqu’on doit quitter une fonction. Mais on tourne très rapidement la page et on fait autre chose. Je pense que mon passage à la Primature, d’une manière générale, a été une bonne expérience. Je me suis donnée à fond, avec engagement. Au moins, je n’ai pas été licenciée pour incompétence et manque d’engagement. C’est important!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

À Lyon, une employée de crèche fait ingérer du Destop à un bébé car elle ne supporte pas ses pleurs

Une employée de crèche de Lyon a été mise en examen vendredi, soupçonnée d'avoir tué une fillette de 11...

Notre sélection pour vous