Le district sanitaire de Kolda, en ordre de bataille contre Ebola et le paludisme

Le Médecin chef du District Sanitaire de Kolda (sud) a présenté aux membres du CDD son plan départemental de riposte contre la maladie hémorragique à virus Ebola ce jeudi 21 août.

Ce plan comporte essentiellement des activités de renforcement de capacités des acteurs, d’information et de sensibilisation entre autres. Mais aussi de promotion des mesures d’hygiène permettant de  prévenir la propagation de cette maladie qui sévit en Guinée Conakry voisine, a expliqué Dr Abdoulaye Magane.

L’autorité sanitaire poursuit que des centres d’isolement vont être incessamment créés grâce à l’appui de la Croix Rouge. En effet, cet ONG entend mettre à la disposition  du district,  une dizaine de tentes pour prendre en charge éventuellement les cas, a rassuré le médecin chef.

Abdoulaye Mangane a profité de ce CDD pour inviter les communautés  à redoubler de vigilance afin de signaler les cas suspects à temps,  en appelant au 800 00 50 50. Il entend par cas suspect ; « toute personne qui fait une forte fièvre et une hémorragie ».

Le patron du district a, en outre,  informé les membres du CDD du démarrage samedi 23 août prochain, de la campagne de chimio-prévention du paludisme saisonnier sur toute l’étendue territoire départemental. A l’en croire, cette campagne cible les enfants de 3 mois à 10 ans et précise que cette stratégie fortement recommandée par l’OMS,  a l’avantage de « réduire de 75% l’ensemble des accès palustres ».

Ainsi, Le Docteur Mangane appelle les populations à prendre toutes les dispositions nécessaires pour que les équipes chargées d’administrer les médicaments aux enfants ciblés, puissent faire correctement leur travail afin que cette campagne puisse obtenir les résultats escomptés.

ismaila.mansaly@koldnews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here