Maouloud 2014 : Les fidéles sont venus nombreux à Tivaouane

Les fidèles musulmans continuaient dimanche de converger vers la cité religieuse de Tivaoune, dans la région de Thiès (ouest), où ils doivent participer au Maouloud, un évènement religieux devant commémorer dans la nuit de lundi à mardi l’anniversaire de la naissance du Prophète Mohammed (PSL), a constaté un reporter de l’APS.

Les pèlerins, comme chaque année, arrivent à Tivaouane de partout. Par la route, empruntant le train, à pied ou par le biais de calèches. Ils arborent dans leur grande majorité des habits traditionnels et décents. Les femmes notamment se présentent le corps bien couvert comme le veut la tradition.

Dans la cité religieuse de Tivaouane où la famille de l’érudit El Hadji Malick Sy (1855-1922), grand propagateur de la tidjania et de l’islam, a coutume de commémorer le Maouloud, la circulation est devenue par conséquent difficile. Cela justifie du reste la présence des forces de sécurité déployées en grand nombre pour faire appliquer le plan de circulation.

Les déplacements de véhicules sur certains axes sont strictement règlementés par le comité d’organisation et les agents affectés à la sécurité. Les calèches, par exemple, sont formellement interdites sur les voies goudronnées. Elles se rabattent donc sur les voies latéritiques et poussiéreuses, en provoquant des bouchons.

Dans ce contexte de grande affluence, les commerçants tentent d’écouler le maximum de marchandises, dans une atmosphère enfiévrée qui contribue petit à petit à transformer la cité religieuse en une gigantesque foire « à ciel ouvert ».

Ils proposent différents articles : chapelets, bijoux, chaussures, nattes ainsi que toutes sortes de fruits. Certains vendeurs n’hésitent pas à proposer des rabais pour mieux damer le pion à la concurrence.

Tous les subterfuges sont par ailleurs utilisés pour attirer le maximum de clients. Haut-parleurs, affichages, vente à la criée, mais la musique demeure interdite aux alentours des mausolées pris d’assaut par les fidèles.

Les pèlerins attendent des minutes pour accéder à cet endroit prisé pour formuler des prières et se recueillir sur les tombes d’El Hadj Malick Sy et de ses descendants. Le chassé-croisé de fidèles va ainsi se poursuivre jusqu’à lundi au niveau des mausolées.

Pour parer à toute éventualité, la grande affluence étant prévisible, les autorités sanitaires ont mis en place un énorme dispositif médical et de protection civile au profit des fidèles.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here