mardi, juin 28, 2022

RETRO 2013 : Plus de 204 milliards annoncés pour Kolda, le démarrage des travaux du MCA, l’insécurité à Diaobé…sont les faits saillants

Ne ratez pas!

2013 a été une année charnière dans le développement économique et social. L’Etat décide de faire de la région un pole de développement économique ouvert sur la sous-région. Ainsi, lors du conseil des ministres décentralisé, une enveloppe de plus 204 milliards a été annoncée pour sortir le Fouladou de l’ornière. Dans la même veine, les travaux du MCA ont démarré. Un programme qui va contribuer au désenclavement de cette partie sud du pays. Au plan politique, on a assisté à une recomposition du champ politique avec le phénomène de la transhumance. Au même moment, une communication de masse se déroule sur l’Acte III de la décentralisation.

L’élevage, une mamelle économique de la région fait des pas de géants grâce au PDESOC

La relance de l’élevage, principale mamelle économique de la région est aussi une réalité à travers le Projet de Développement de l’Elevage au Sénégal oriental et en Casamance (PDESOC). Toutefois des efforts sont à faire pour lutter contre le vol de bétail, notamment dans la localité de Diaobé et ses environs où le banditisme gagne du terrain. Pour rappel un sexagénaire a été mortellement poignardé quand il revenait de la prière de l’aube. Des malfrats ont attaqué  une boutique à Saré Sara et le secteur de la SODEFITEX de Linkéring. Bilan : des millions de francs et des portables ont été emportés.

L’Education et la santé souffrent de grèves, des abris provisoires, de SIDA…

Dans le domaine de la santé, il y a à saluer la gratuité des soins chez les enfants de 0 à 5 ans. La distribution de moustiquaires, les campagnes de vaccination  entre autres ont contribué à faire reculer certaines maladies. Cependant la région doit encore faire des efforts dans la lutte contre les mutilations génitales féminines. Le SIDA reste une préoccupation majeure avec un taux de prévalence élevé qui dépasse les 2%. A kolda, les nombreuses classes en abri provisoire, les mariages précoces et les grossesses indésirées continuent de plomber le système éducatif régional. Conséquences : les performances scolaires restent encore faibles. Toutefois, les Fouladounabés nourrissent l’espoir d’inverser la tendance avec la généralisation du curriculum de l’éducation et l’avènement du PAQUET (programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la transparence).

ismaila.mansaly@koldanenews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous