vendredi, mars 1, 2024

Me Aissata Tall Sall « Le Sénégal doit s’inspirer du Maroc où les détentions préventives ne dépassent guère trois mois « 

Ne ratez pas!

Me Aissata Tall Sall , député à l’Assemblée Nationale et membre du groupe parlementaire Bennoo Bokk Yakaar (BBY) s’est insurgé mercredi, à Dakar contre la banalisation des retours de parquets.

« C’est une atteinte grave à la liberté des gens. L’enquête n’a de sens que quand elle gagne en célérité », a-t-elle souligné. La député maire de Podor a faite cette déclaration lors de l’examen du budget du ministère de la justice, à la plénière de l’Assemblée Nationale. »Arrêtez les retours de parquet. Cela ne dépend que de vous. Cela ne dépend que des procureurs », a martelé Me Sall. Lors de son intervention qui a été suivie avec beaucoup d’intérêt par ses collègues, l’avocate et non moins membre du parti Socialiste, a notamment plaidé pour la fin des longues détentions préventives dans les prisons sénégalaises. « Au niveau de l’instruction, les longues détentions préventives doivent cesser. Le Sénégal doit s’inspirer du Maroc où les détentions préventives ne dépassent guère trois mois « , a-t-elle suggéré.Dans son intervention, elle s’est également appesantie sur les conditions de la grâce. » Ces conditions ne sont pas faites pour soulager les prisons, mais plutôt pour récompenser ceux qui auront le meilleur comportement en prison », a-t- elle précisé.

Siaka NDONG /  Setal.net,

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Articles récents

L’Iran lance un satellite d’imagerie depuis la Russie

L'Iran a lancé jeudi un satellite d'imagerie et de télédétection depuis la Russie, selon un média d'Etat. Le décollage de...

Notre sélection pour vous