Maire de Saint-Louis : Bamba Dièye «traine» Mansour Faye dans les ordures

La bataille pour le fauteuil de Maire de Saint-Louis fait rage. En effet, avant la date retenue pour les Locales, Mansour Faye et Bamba Dièye se livrent à distance à un combat de gladiateurs. La dernière confrontation en date risque de dérouler dans les ordures de Saint-Louis. La Mairie accuse l’administration centrale d’avoir filé à Mansour Faye un programme qu’ils avaient conçu ensemble avec l’appui des sociétés opérant en zone Nord.

Pour avoir annoncé dimanche face à la presse, un vaste programme de nettoiement de la commune de Saint-Louis à partir du 20 Décembre prochain, sous le prétexte que la ville tricentenaire a besoin d’un grand coup de balai et un nettoyage à la grande eau, Mansour Faye s’est attiré les foudres de Bamba Dièye. Ce dernier par le canal de son Directeur de cabinet, Abdoulaye Ndiaye, a pondu une déclaration pour s’offusquer du fait que Mansour Faye puisse annoncer une telle  » énormité à savoir : un programme de nettoiement de Saint-Louis à partir du 20 décembre. Estimant qu’en faisant une telle annonce,  » Mansour Faye a enfin osé franchir le rubicond et avancer à visage découvert. Ayant fini de faire se constat, le Dircab de Bamba Dièye se lance dans un questionnant afin d’essayer de comprendre :  » pour qui se prend Mansour Faye ? Zorro, d’Artagnan ou superman ? Dans quel pays croit-il vivre pour penser pouvoir tout se permettre ? Depuis quand un Ministre (ndrl délégué général un rang de ministre) de la République délaisse-t-il ses nombreux dossiers au plan national pour venir s’occuper de programme de nettoiement dans une ville où il n’est ni Maire, ni élu ?. M. Ndiaye finit par demander à Mansour d’avoir de la retenue. D’après lui, annoncer un plan de nettoiement à Saint-Louis,  » c’est faire preuve d’un activisme suranné, mal placé et surtout d’un manque d’inspiration notoire. Le nettoiement que Mansour Faye veut engager est pris pour une farce de mauvais goût par la cellule de communication de la Mairie qui a pris le relais du cabinet de Bamba Dièye pour pester  » cette farce de mauvais goût ne saurait prospérer dans une ville qui n’a jamais été aussi bien entretenue. Pas plus tard que la semaine dernière, deux pelles mécaniques et cinq camions se sont déployés sur les digues et berges pour parfaire le travail de nettoiement. Vieux Gaye, responsable de la communication de la Mairie enfourche la même trompette  » Où était Mansour Faye depuis 2009 où nous avons commencé à éradiquer les dépôts sauvages, à installer des poubelles, des bacs à ordures et organiser des VSD de nettoiement avec tous les dignes fils de la ville ? Où était Mansour Faye quand nous mettions en place tous ces programmes de nettoiement Gadess et même cette brigade verte qu’il croise les rares matins qu’il se réveille à Saint-Louis ? Mais quand on est aveuglé par la prétention et l’empressement, on se sent pousser des ailes, surtout quand on se retrouve en collision avec une certaine administration centrale qui, faisant fi de son devoir de neutralité vis-à-vis des formations politiques, pense pouvoir vous servir sur un plateau d’argent.

Une volonté délibérée de servir à Mansour Faye un projet de nettoiement mis en œuvre par la mairie

Dans sa déclaration, la cellule de communication et le Directeur de cabinet de Bamba Dièye sont d’autant plus outrés qu’ils pensent qu’il y a une volonté délibérée de la part de l’administration centrale d’avoir une volonté de servir Mansour Faye sur un plateau d’argent.  » Le gouverneur, le préfet du département et la commune ont déjà identifié des entreprises opérant en zone Nord pour venir appuyer la commune lors d’un prochain VSD en décembre prochain et voilà que subitement, ledit projet devient celui de Mansour Faye qui, pour ce coup-ci, étale toute sa maladresse a dénoncé la cellule de communication de la Mairie de Saint-Louis. Et de menacer  » qu’on se la tienne pour dit, la commune ne laissera personne marcher dans ses plates bandes. Jalouse de ses prérogatives, la Mairie de Saint-Louis compte plus que par le passé dérouler le programme pour lequel les Saint-Louisiens lui ont fait confiance, n’en déplaise aux politiciens de la dernière heure dont l’impertinence n’a d’égale que le manque de charisme. Non content d’  » ensevelir Mansour Faye dans les ordures, le Dircab de Bamba Dièye lui fait une leçon de morale :  » De 2009 à 2012, Saint-Louis a connu tant de Ministres libéraux qui, malgré l’adversité, ont toujours eu la décence et l’élégance de ne jamais descendre aussi bas

EL HADJI TALL 

iGFM (Saint Louis)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here