Le Sénégal entend maintenir le cap dans la lutte contre tous les fléaux qui déstabilisent les jeunes démocraties (ministre)

Ne ratez pas!

Le gouvernement sénégalais entend maintenir résolument le cap dans la lutte contre tous les fléaux qui déstabilisent les jeunes démocraties, a soutenu vendredi à Dakar le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo.

 »Le Sénégal entend aujourd’hui, plus que par le passé, maintenir résolument le cap dans la lutte sans merci contre tous les fléaux qui déstabilisent les jeunes démocraties », a notamment dit M. Diallo.

Il s’exprimait à l’Ecole nationale de police et de la formation lors de l’inauguration d’une salle de cours multimédia créée au sein de cet établissement grâce au projet du Fonds de solidarité prioritaire du ministère des Affaires étrangères français dans le cadre de l’Appui à la formation de la police et de la gendarmerie en Afrique (AFORMA) et le Plan d’action contre le terrorisme (PACT).

Abdoulaye Daouda Diallo qui était en compagnie de son homologue français Manuel Valls, a souligné que la lutte contre le terrorisme et les nouvelles formes de la criminalité est  »un chantier long, ardu et difficile ».

Mais, a t-il admis,  »le succès peut couronner les efforts déployés grâce à une solidarité avec les pays de la sous-région et avec l’appui des partenaires bilatéraux et multilatéraux ».

Le ministre de l’Intérieur a souligné que les grands trafics internationaux et la criminalité transfrontalière posent au-delà de l’Afrique  »un défi planétaire » qui ne peut être réglé de façon unilatérale par un seul pays.

Abdoulaye Daouda Diallo s’est félicité de l’accompagne des autorités françaises et a souhaité l’amplification de l’appui de la France, car  »le Sénégal a d’importants besoins en terme de surveillance de ses longues frontières ».

Le Sénégal et la France ont signé vendredi à Dakar un accord de partenariat dans le domaine sécuritaire, qui vise à mieux lutter contre le terrorisme et le trafic de drogue.

Cet accord s’inscrit dans le cadre un partenariat axé sur la sécurité publique et devrait porter les deux pays à la pointe du combat contre ces deux fléaux qui secouent certains pays de la bande du Sahel.

Source:  rewmi.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous