mardi, juillet 23, 2024

Alain Giresse bien que discret, a quand même promis des changements, sans être précis

Ne ratez pas!

 Au regard de ce qui s’est passé, au soir du 12 octobre dernier, à Abidjan, le sabre de Giresse sera suspendu au dessus de la défense et du milieu de terrain.

Il pourrait y avoir des changements dans le onze type des Lions. Alain Giresse a déjà donné le ton, au niveau de la défense, en enlevant Lamine Gassama du groupe. Un break forcé. «Lamine Gassama a eu un match difficile, il me semblait qu’il avait besoin de faire un break, parce que même dans son club, il n’allait pas bien aussi», lâche le technicien français, en conférence, histoire d’expliquer l’absence du latéral droit de Lorient. Et ce n’est pas tout.

Le flanc arrière droit, un couloir à haut risque

L’absence de Lamine Gassama laisse vacant le flanc droit. Zarco Touré qui effectue son come back et Issa Cissokho sont les deux prétendants, à ce poste. Cissokho avait bien dépanné ce couloir, lors de la deuxième période à Abidjan. Mais le latéral droit de Nantes ne semble pas convaincre Alain Giresse. Cela ne veut pas dire que Zarko a de l’or sur le plateau. Ce flanc arrière droit est un couloir à haut risque. C’est le positionnement de Gervinho du côté ivoirien. En trois rencontres avec le Sénégal, l’attaquant de l’As Roma a mis sous ses bottes, tous ceux qui se sont dressés sur son chemin. Jacques Faty, Zarco Touré et Lamine Gassama ont vécu la misère, ils s’en rappelleront. Ce couloir est donc une équation à résoudre pour Alain Giresse. La stratégie peut alors changer pour ce match retour. Le duo Sané-Kouyaté dans l’axe à Abidjan a démontré son incompatibilité. Cheikhou Kouyaté pourrait être une solution alternative pour le technicien français, sur le flanc droit. Le défenseur d’Anderlecht, teigneux et dur sur l’homme est une belle carte à jouer, pour anéantir le monstre Gervinho. Si ce scénario est respecté, Kara Mbodji pourra retrouver Lamine Sané dans l’axe. Les deux ont formés un bon duo dans les éliminatoires.


Le milieu : Pape Kouli Diop, un prétexte de changement

Le problème tactique dans l’entre jeu embête Alain Giresse. Tout comme en défense, il y a eu des déceptions, au milieu de terrain. Momo Diamé est passé à côté de la plaque contre les Eléphants à Abidjan. Sur le capitaine des Lions, Giresse ne dit rien de clair. Mais promet un changement. «Il faut comprendre qu’on a une forme de fragilité dans la construction de l’équipe, par des garçons qui doivent s’affirmer, devenir des points importants, mais malheureusement, ça n’a pas été le cas. Cela va impliquer certaines choses. C’est promis», a confié le patron des Lions, en s’exprimant sur le cas Momo Diamé. En dépit de cette fragilité, Alain Giresse n’a pas coupé de tête dans ce secteur, il a préféré se renforcer par Pape Kouli Diop. Momo Diamé est directement menacé par ce choix. Autre probabilité de changement, cela pourrait se faire sur la base d’une décision tactique. Pour densifier son milieu à l’aller, Giresse avait placé Alfred Ndiaye dans la danse. Ça été une satisfaction sur le plan défensif, sauf que l’ancien défenseur de Nancy a été très limite, offensivement. Cette philosophie de jeu peut bien refaire surface. Cheikhou Kouyaté, polyvalent peut être un choix, pour densifier le milieu. Avec lui, on gagnerait dans la percussion devant. Sadio Mané relégué sur le banc à l’aller ne le sera pas cette fois. Une situation qui demande un grand coup de balai.

Issiaka TOURE / rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

Kamala Harris va rencontrer Netanyahu cette semaine à Washington

La vice-présidente américaine Kamala Harris va rencontrer le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu "cette semaine" à Washington, ont annoncé...

Notre sélection pour vous