TOUBA-LE MOUVEMENT RECCU(regret) MEURT : Bassirou Sy réussit là où Mimi Touré a échoué

Comme annoncé… Né en août 2012 au cœur de Touba au lendemain de l’élection de Macky Sall à la Présidence de la République, le mouvement « Reccu » (qui signifie regret) est, à coup sûr, la structure qui a le plus porté de torts au régime actuel dans la cité religieuse. A ses débuts, les membres avaient reçu, de manière expresse, des soutiens de chefs religieux bien connus du monde mouride. Leurs sorties médiatiques ont été toujours fracassantes. D’où la nécessité pour le régime républicain de vite les arrêter en annihilant ce mouvement. Les émissaires de l’Etat ont jusque-là tous échoué. En effet, à en croire Moustapha Sourang, l’ex-coordonnateur, « plusieurs responsables politiques les ont approchés ». Il citera Moustapha Cissé Lo, Abdou Lahad Seck Sadaga etc… avant d’ajouter que « le dernier à avoir essayé à enterrer le mouvement a été Mimi Touré ». Notre interlocuteur, devant la presse, de marteler toutefois que l’actuelle Premier Ministre, en son temps ministre de la justice, a elle aussi buté sur un niet catégorique.

Aujourd’hui , « Reccu est mort de sa belle mort et complètement enterré » .

C’est Bassirou Sy, conseiller économique, social et environnemental, qui a finalement réussi le coup en regroupant chez lui tous les membres. Toujours devant la presse, Moustapha Diouf Lambaye, Moustapha Diouf et les autres choisiront de retourner leurs vestes. « Reecoo tunu » (nous ne regrettons plus rien). Nous avons décidé de travailler pour le Président Macky Sall car nous voyons qu’il est en train de faire des efforts ». Une déclaration qui a étonné plus d’un et qui a fait suite à des excuses officielles présentées à Bassirou Sy par Moustapha Diouf pour des injures proférées par sms interposés. Interpellé, le conseil économique, social et environnemental s’estimera comblé par le dénouement de l’affaire, même si depuis Dakar, Serigne Sidi Mbacké accuse ses ex-amis d’avoir succombé sous le charme de l’argent.

Mamadou Moustapha MBAYE
(Appel-Touba)

derniereminute

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here