Moustapha Diakhaté : « Si on dit de moi que je suis un gendarme, j’en suis très fier et je le serais toujours»

Le Président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar ne dirait pas non à une étiquette de gendarme de l’Assemblée nationale. Il le fait savoir dans un entretien avec Le Quotidien.

Pour avoir pris des sanctions à l’encontre de ses collègues Cheikh Diop Dione et Mame Khary Mbacké, Moustapha Diakhaté est depuis lors présenté comme le gendarme du parlement. Une étiquette qu’il ne rejette pas. « (…) si on me donne l’image d’un gendarme, j’en serais très heureux », reconnait-il dans un entretien avec Le Quotidien.

A la question de savoir pourquoi, le député, président du groupe parlementaire de la majorité répond : « Parce que j’aimais bien être gendarme quand j’étais plus jeune. On en a besoin partout. Le gendarme symbolise l’ordre, la discipline. Si on dit de moi que je suis un gendarme, j’en suis très fier et je le serais toujours. »

Cependant, il précise que sa propension à mettre de l’ordre partout ne le conduit pas à remettre en cause la liberté des députés qui appartiennent à son groupe. « Non, on ne remet en cause la liberté de personne. Mais la liberté d’une personne ne doit pas nuire à celle des autres. Or la liberté de Bby c’est d’être soudée, unie et de se préoccuper exclusivement des intérêts du Peuple sénégalais », a-t-il recadré.



Le Quotidien via Setal.net,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here