COMMUNIQUE DE PRESSE SYNPICS – MCEN: Alerte!

0

Les agents de la Direction de la Communication du ministère de la Communication et de l’Economie numérique, membres de la section Administration du SYNPICS, vivent dans l’abandon et la peur depuis mai 2012, date à la quelle le cabinet et tous les autres services dudit ministère avaient évacué le vieux immeuble du 58 Boulevard de la République.
En effet, ce bâtiment de onze étages qui a servi, depuis des décennies, de locaux au ministère de la Communication et deux directions du ministère de la Culture est aujourd’hui dans un état de délabrement très avancé.
Depuis 2011,  les services compétents de l’Etat avaient officiellement notifié aux différents services et directions de quitter l’immeuble pour des raisons de sécurité. Tous les services, à commencer par le cabinet, avaient alors quitté les lieux, en laissant derrière eux la Direction de la Communication parce qu’il n’y avait pas suffisamment de places dans les nouveaux locaux. Mais, jusqu’à ce jour rien n’est fait, et  les agents de cette direction vivent l’angoisse au quotidien.
En effet, l’immeuble abandonné est caractérisé par un manque total d’entretien. Les toilettes ne sont plus fonctionnelles. Les bureaux et les couloirs sont envahis par des rats et des bestioles de toutes sortes. Ainsi, en plus des risques sécuritaires patents,  c’est la santé du personnel qui est gravement menacée.
Conscient de la gravité de la situation, le Ministre en charge de la Communication, Cheikh Bamba NDIEYE,  avait adressé, le 23 août 2013, une correspondance au Directeur de la Communication lui demandant d’évacuer,  avec son personnel, le bâtiment, « en état de délabrement avancé », selon ses propres termes, pour « aménager provisoirement à la Maison de la presse ». Mais, le cabinet est encore revenu sur cette décision affirmant que des locaux libérés au sein du bâtiment qu’occupent actuellement les autres services du ministère allaient  accueillir la Direction.
Seulement, à ce niveau aussi rien ne bouge, et les tergiversations semblent l’emporter sur une volonté réelle de mettre les agents dans les conditions minimales de sécurité et de travail.
C’est pour éviter  que les camarades continuent de vivre dans cette incertitude qui pourrait être lourde de conséquences, que la Section SYNPICS Administration attire l’attention des plus hautes autorités de l’Etat et dénonce avec la plus grande énergie le manque d’engagement dont fait montre le Ministre en charge de la Communication pour résoudre définitivement ce problème.
La section SYNPICS / Administration  qui met l’Etat devant ses responsabilités demande que des mesures urgentes soient prises par l’autorité et que le personnel soit mis, sans délai, à l’abri du danger afin qu’il puisse effectuer sereinement son travail.

Alpha Sadou GANO
Secrétaire Général Section Synpics Administration, Tél : 77 636 83 15
Contact : Amadou Kanouté : 77 513 69 69

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here