LE SYNDROME DU FAVORI- Les Lions se mettent dans la peau de l’outsider

Le Sénégal est favori face à l’Ouganda, ce samedi, à Marrakech, en match comptant, pour le dernier tour qualificatif aux barrages CM 2014. Ce statut de favori est, cette fois, réfuté par tous, les autorités ne voulant pas que les joueurs fassent la grosse tête.

On aime bien les superlatifs au Sénégal, mais pas être favori. En tout cas, pas cette fois-ci. Le constat révèle que, dans les précédentes compétitions internationales, dans lesquelles le Sénégal a été annoncé favori, il a fini par décevoir. Ce statut visiblement bloque les chances des Lions de passer à l’étape supérieure. La rencontre Sénégal-Ouganda de ce samedi semble être un piège pour les plus avisés. En direction de ce match, on ne veut plus se la jouer. Les dirigeants sénégalais ne veulent pas être menés en bateaux.

En tout cas, du côté de la fédé, on prend ce match très au sérieux. Les souvenirs récents exigent une remise en question. «L’année 2012 a été catastrophique, avec une participation ratée à la CAN et une élimination à la coupe d’Afrique des nations 2013, même si cette élimination contre la Côte d’Ivoire n’est pas en soi une humiliation», a confié Maître Augustin Senghor à nos confrères de l’APS.

De son côté, Alain Giresse peut être instruit par les derniers faux pas des Lions en éliminatoires du Mondial (Togo en 2005 et Gambie en 2008). Les joueurs sont aussi conscients de cette rencontre fatidique. «Je n’aime pas le statut de favori», a déclaré Stéphane Badji sur les ondes de Sud FM. L’ancien du Casa Sports se méfie de ce terme, parce que, selon lui, il n’y a plus de petites équipes. «Chaque fois qu’on vous dit que vous êtes favoris, vous avez tendance à dormir sur vos lauriers. Or, fait-il remarquer, tout le monde sait qu’il y a actuellement un nivellement de valeurs dans toutes les sélections».

Pourtant, statiquement, il y a bien une différence entre les deux équipes. Le passé historique est incomparable. Le Sénégal pèse plus, en ce sens, que son adversaire. Mais, le contexte actuel ne plaide pas en faveur du Sénégal. Dans le classement FIFA du mois d’août, au niveau continental, l’Ouganda occupe le 16ème rang, suivi du Sénégal 17ème.

Lors des matchs amicaux du 14 août dernier, l’Ouganda a été étrillé (3 à 0) par l’Egypte, tandis que le Sénégal a fait match nul (1-1) avec la Zambie.

Leader de son groupe de qualification avec un point d’avance sur l’Ouganda, le Sénégal peut se qualifier, en cas de résultat positif (victoire ou nul). Au regard de ces statistiques, le Sénégal passe largement favori devant les Grues. Les dirigeants et autres se méfient juste pour ne pas avoir la grosse tête.

Issiaka TOURE

Source: http://www.rewmi.com/LE-SYNDROME-DU-FAVORI-Les-Lions-se-mettent-dans-la-peau-de-l-outsider_a82146.html

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here