6 milliards pour le centre Pakao académique football club

0

En marge de la conférence de presse qu’il a tenue dans les locaux de la Tfm, mercredi, l’attaquant sénégalais, Papiss Demba Cissé, a révélé avoir un projet sports-études de 6 milliards de FCfa à Sédhiou.

C’est un projet à la Diambars que l’attaquant international sénégalais, Papiss Demba Cissé, veut établir dans sa ville natale, Sédhiou, au sud du pays. Dénommé Centre Pakao académique football club, il va coûter la rondelette somme de 6 milliards de nos francs, selon le directeur de cet ambitieux projet, Papis Baba Hann. Il sera calqué sur le modèle de Diambars qui allie sports et études. Il s’en inspire parce que « ce qui se passe là-bas (à Diambars) est merveilleux », s’est félicité l’attaquant de Newcastle. Pour lui, « Saër Seck a réussi quelque chose de merveilleux à Saly ». Et il est fier de s’en inspirer. Parce que son seul souhait « est d’aider ma ville ». Une ville qui souffre d’après lui. Et il parle « en connaissance de cause pour y avoir vécu ».

Replongeant l’assistance dans ses souvenirs d’enfance, l’homme qui a plié le Liberia indique que « les jeunes sont désœuvrés à Sédhiou ». « Ils ne font que boire du thé et il y en a qui finissent dans la drogue », regrette Papiss Demba Cissé. Par ce projet, il ne veut qu’une seule chose, « que les jeunes réussissent leur vie ». Parce que, révèle-t-il, « il est de notre devoir d’aider les jeunes à réaliser leur rêve ». Une initiative qui constitue une aubaine pour les jeunes de la localité qui auront la chance d’évoluer dans un cadre que l’auteur lui-même n’avait pas quand il était dans la région. Par le Centre Pakao académique football club, Papiss Demba Cissé espère, à sa manière, « contribuer au développement de Sédhiou ». S’il compte faire quelque chose pour sa région par le sport, « c’est parce que c’est le football que je connais le mieux », argumente-t-il. La directive de l’initiateur est que cette infrastructure « soit de haut niveau », révèle Papis Baba Hann. Concrètement, il s’agit d’ériger « un grand complexe sportif qui va s’étendre sur 27 hectares à côté du fleuve », annonce-t-il.

« Nous voulons que ce soit un stade qui puisse accueillir les rencontres de l’équipe nationale », indique M. Hann. Il précise aussi qu’il y aura « des hôtels, des restaurants avec toutes les commodités et répondant aux normes internationales. » Il soutient aussi que le projet a commencé à prendre forme avec une équipe qui a déjà vu le jour il y a 2 ans et participe au championnat régional.L’ambition des dirigeants est d’évoluer l’année prochaine en National. Un objectif qu’il pense atteindre, parce que « nous avons des talents au niveau local, explique-t-il. Déjà, ce club naissant a placé trois de ses joueurs l’année dernière à Génération Foot, selon son directeur, Papis Baba Hann. En championnat régional, « nous sommes pour le moment 2ème au classement », renseigne le directeur. Et il espère « une fin de saison bien remplie avec des résultats à la hauteur de nos attentes ».

François MENDY (lesoleil.sn)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here