58 ouvriers koldois bénéficiaires de formation qualifiante en BTP, dans le cadre du MCA

2

Ils étaient 58 ouvriers qualifiés issus des deux premières cohortes de jeunes demandeurs d’emplois dans le cadre du Millenium Challenge Account (MCA) dans la région de Kolda à bénéficier d’une formation qualifiante dans les métiers du Btp. Ces jeunes, tous originaires de la région de Kolda, ont été initiés aux métiers de conduite d’engins et de ferrailleurs paveurs grâce à un partenariat entre l’Office national de la formation professionnelle et le centre de formation aux métiers du Btp de Diamniadio.

Au finish, ils seront 110 jeunes prétendants à un poste dans le cadre du Mca et originaires de la région de Kolda à s’initier aux métiers du bâtiment et travaux publics (BTP), dans ce même Centre de formation aux métiers du bâtiment et des travaux publics (CFBTP) de Diamniadio situés dans le département de Rufisque. Cette formation à l’initiative de l’Office national de la formation professionnelle (ONFP) va donner les possibilités aux jeunes de trouver un emploi dans le cadre des infrastructures prévues par le Millenium Challenge Account (MCA), dans la région de Kolda.

Le directeur Sanoussi Diakité de souligner : « Nous avons créé ce projet de formation, parce que nous nous sommes rendus compte que les projets de développement qui interviennent dans les régions ne prennent pas en compte la demande locale en main d’œuvre et cela crée des frustrations sociales dans les localités concernées ».

Les projets concernés sont principalement la réhabilitation du pont de Kolda et de la route Vélingara Ziguinchor. Les formations qui sont dispensées aux apprenants par cohortes de 30, concernent un total 7 modules dont la conduite d’engins, le ferraillage, le pavage, le bétonnage, la topographie et le coffrage.

« L’ONFP a pris l’initiative d’organiser ces formations, parce que l’obtention d’un travail est souvent conditionnée par une qualification. Ces métiers auxquels sont initiés ces jeunes de Kolda sont utiles pour le BTP », a ajouté Senoussi Diakité, directeur général de l’ONFP. A l’issue des sessions de formation, des titres d’ouvriers aux métiers qualifiés sont délivrés aux apprenants, ce qui leur permettra d’être reconnus par la branche du BTP. Sur les raisons de la collaboration, M. Diakité explique qu’il s’agit d’un centre de référence en Afrique de l’ouest, ce qui explique leur choix. Cette formation qui a coûté environ 30 millions de francs Cfa a beaucoup profité aux jeunes qui souhaitent avoir une chance d’insertion même en dehors du Mca.

«Je suis satisfait de la formation que j’ai eue au CFBTP de Diamniadio. J’étais déjà ferrailleur, mais je me suis beaucoup bonifié avec cette formation. J’étais menuisier coffreur, toutefois la formation que j’ai subie m’a fait tellement aimer le métier de coffreur que mon seul désir est de l’exercer», a témoigné l’un d’eux.

Daouda GUEYE (Sudonline.sn)

2 COMMENTS

  1. félicitation , c'est des gens comme vous qui nous manquaient à Kolda. Bon courage. il faudra sensibiliser les jeunes de Kolda. il faut apprendre les métiers c'est la qualification qui nous manque. depuis ke les diakartas sont venues tous les jeunes mécaniciens ont abandonné .

  2. C'est tellement vrai que tous les jeunes sont mobilisés pour trouver les voies et moyens pour accéder à un emploi dans ces chantiers. Il faut redoubler d'efforts toute la jeunesse y croit et cela peut avoir un impact important sur le tissu économique de la région…C'est la seule issue qui s'offre aux jeunes de kolda actuellement…C'est triste

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here