Sédhiou : Don de vivre et de vêtements,orphan children assiste les sinistrés d’un incendie à Bari

Des populations du village de Bari victimes d’un violent incendie survenu en début de ce mois viennent de bénéficier de l’assistance d’un généreux donateur en l’occurrence Matar Seck.

Ce sénégalais basé en Amérique est à la tête d’une Ong dénommé l’Orphan children of Africa. Ayant comme crédo le soutien aux couches vulnérables, cet ONG a octroyé un important don composé de céréales, d’huile de chaussures, de vêtements et de jouets pour enfants à ses sinistrés.

En présence du Président de la communauté rurale  de Koussy  et des notables du village, la cérémonie de réception de ce don a eu lieu ce jeudi  au village de Bari situé à une trentaine de Kilomètres de Sédhiou. Les sinistrés  très touchés par ce geste humanitaires venu à son heure, ont exprimé leur profonde gratitude à l’endroit de Makhtar Seck. «Nous sommes comblés par cette assistance sociale », a dit Tabaly Dabo,un sinistré emporté par l’émotion à la vue des dons qui constituent un véritable besoin pour sa famille dont tous les biens sont réduits en cendre. « C’est un coup du destin, je n’y peux rien », balance la victime pour abréger un discours pesant qui retrace un passé  douloureux lié à cette fameuse journée ou le feu provenant d’on ne sait ou, a tout dévoré devant les populations impuissantes face au danger. Parlant au nom du sous Préfet empêché, Ousmane Camara, Pcr de Koussy, a magnifié cette belle contribution des bonnes volonté en vers les populations démunies. Le Président qui a affiché sa satisfaction  quant à la quantité et à la qualité du don a vivement remercié orphann children of Africa. Cet Ong en est à sa deuxième intervention dans la région de Sédhiou.la dernière fois il s’est signalé aux chevets des enfants de Marandan à travers un don de fourniture scolaires. Cette fois ci, l’organisme piloté par Makhtar Seck s’est montré sensible au sinistre causé par un incendie domestique.

Makhtar SECK, une âme sensible à la misère sociale de ses pairs

« Je crois que Dieu a mis assez de nourriture au monde pour alimenter  toute l’humanité. Seulement faudrait il que cette nourriture soit bien répartie et que les pauvre puissent bénéficier du surplus des riches »,  cette conviction,  Makhtar  Seck  né le 24 mars 1955 à Dakar, en fait une devise.

Dernier né d’une famille de trois enfants dont une fille et un garçon il a perdu sa mère à bas age. Il a donc connu les vicissitudes de la vie. Son long séjour en Amérique lui donne l’occasion de penser à la misère de ses concitoyens. Pour leur apporter son soutien il fonda  Orphan Children of Africa en 1992, c’était lors d’un pèlerinage au royaume d’enfance. L’organisme est fondé sur la philosophie du partage et bannit la discrimination sociales, il tire essentiellement ses ressources du revenu de son initiateur qui cherche toujours le sourire des couches vulnérables à travers ses dons. « Sont-ils heureux de recevoir  mon cadeau,si oui c’est l’essentiel », s’empresse  toujours de s’enquérir  Makhtar Seck auprès des organisateurs, après une cérémonie de réception de don devenu une tradition pour Oca qui se bat ainsi pour préserver la dignité humaine parfois bafouée à cause du statut social.

mactar_seck

Ousmane Demba / Koldanews (Sédhiou)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here