dimanche, juillet 21, 2024

Marche de protestation à Dialambéré : le Fassania en colère contre son maire Mamadou Salif Sow

Ne ratez pas!

 Les habitants du Fassania et des  environs,  dans la commune de Dialambéré ont organisé une marche de protestation mercredi dernier contre le maire Mamadou Salif Sow. Les manifestants accusent l’édile de détournement et de tentative de spoliation des terres communales.

Le point de départ de cette colère populaire réside dans le détournement présumé d’une ambulance fournie par le Programme d’Urgence de Modernisation des Axes et Territoires Frontaliers (PUMA). Selon les protestataires, l’ambulance destinée au poste de santé de Dialambéré a été redirigée vers Ngocky, un village considéré comme le bastion politique du maire. Cette action est perçue comme une violation flagrante du bon de livraison initial.

Aliou Koita, porte-parole des populations mécontentes, a fermement exigé le retour immédiat de l’ambulance à Dialambéré. « Nous ne tolérerons pas que des biens destinés à améliorer nos conditions de vie soient utilisés à des fins politiques », a-t-il déclaré devant une foule en colère.

Les griefs des populations de Dialambéré ne s’arrêtent pas là. Elles accusent également Mamadou Salif Sow de tenter de spolier les terres communales en complicité avec la société Seneguindia. Cette entreprise, spécialisée dans la construction immobilière et l’agriculture, est désormais déclarée persona non grata par les manifestants.

Profitant de cette manifestation, les habitants ont également réclamé une meilleure couverture du réseau téléphonique. « Il est inadmissible qu’à l’ère du numérique, nous soyons encore privés d’un accès complet au réseau téléphonique », a souligné le porte-parole des populations.

Cette marche de protestation, qui s’est déroulée sans incidents, met en lumière les tensions croissantes entre les populations locales et leurs représentants politiques. Les autorités étatiques sont désormais interpellées pour résoudre ces différends et répondre aux attentes de ces habitants du Fassania.

La situation reste tendue, et les regards se tournent maintenant vers le maire Mamadou Salif Sow pour une réponse à ces accusations graves et une action rapide pour apaiser la situation.

Joint par téléphone par le correspondant local de Walfadjiri, le Maire Sow promet d’apporter la réplique lors d’un point de presse qu’il va animer dans les prochain jours.  A suivre….

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

Séisme ressenti en Crète, pas de victime signalée

Un tremblement de terre a frappé l'île de Crète (Grèce) dimanche matin. Selon les mesures de l'Institut grec de...

Notre sélection pour vous