mardi, juillet 23, 2024

« Tragédie de l’alcool frelaté »: plus de 50 personnes sont mortes intoxiquées en Inde

Ne ratez pas!

Au moins 53 personnes sont mortes en Inde après avoir consommé cette semaine de l’alcool frelaté, selon un nouveau bilan fourni dimanche par les autorités locales, des victimes hospitalisées succombant à cette boisson toxique. »Cinquante-trois personnes sont décédées« , a affirmé le responsable de l’administration du district de Kallakurichi M.S. Prasanth cité dimanche par l’agence de presse Press Trust of India, précisant que sept personnes avaient été arrêtées dans cette « tragédie de l’alcool frelaté« .

Interrogés par l’AFP, le gouvernement et la police de l’État du Tamil Nadu où a eu lieu le drame, dans le sud du pays, n’ont pas répondu dans l’immédiat. Jeudi, le responsable de l’Etat du Tamil Nadu, M.K. Stalin, avait déclaré que l’Arrack distillé localement et mélangé à du méthanol toxique avait fait 37 morts dans les heures qui ont suivi la consommation d’alcool illégal. 

M.S. Prasanth, cité par Press Trust of India, avait précisé que plus de 100 personnes avaient été hospitalisées, le gouverneur de l’État, R.N. Ravi, ajoutant sur X que « de nombreuses autres victimes » luttaient pour leur vie.

Des centaines de personnes meurent chaque année

Des centaines de personnes meurent chaque année en Inde en raison de lots d’alcool toxique fabriqués dans des distilleries clandestines. Du méthanol est souvent ajouté à ces boissons pour renforcer leurs effets, ce qui peut entraîner la cécité, des lésions hépatiques ou la mort. L’alcool n’est pas prohibé au Tamil Nadu, mais il est vendu au marché noir moins cher que celui vendu légalement. »Les hommes ne travaillent que pour boire et les femmes s’occupent de la famille« , a déploré un conducteur de pousse-pousse qui vit dans une rue où 23 personnes sont mortes, dans l’Indian Express Shankar.

Certains habitants boivent cet alcool acheté dans la rue « , car ils ne peuvent pas s’offrir » l’alcool vendu dans les magasins officiels, a expliqué au journal une aide à domicile qui a perdu son mari de 60 ans. « Ils ont commencé à acheter la boisson » contenue dans des sachets en plastique « tôt le matin », a-t-elle ajouté. 

La vente et la consommation d’alcool sont interdites dans plusieurs autres régions d’Inde, favorisant les fabriques d’alcool de contrebande. L’année dernière, 27 personnes sont mortes dans l’État du Bihar (est) en raison d’un lot d’alcool frelaté, tandis qu’en 2022, au moins 42 personnes ont trouvé la mort dans un autre incident dans le Gujarat (ouest).
 

Articles récents

Kamala Harris, la vice-présidente, recherche vice-président: qui pour la seconder?

Kamala Harris, soutenue par Joe Biden et par de nombreux ténors démocrates, apparaît désormais la mieux placée pour être...

Notre sélection pour vous