mardi, juillet 23, 2024

L’Etat américain de la Louisiane impose les « Dix commandements » dans les écoles

Ne ratez pas!

La Louisiane a imposé mercredi l’affichage des « Dix commandements » dans toutes les salles de classe de cet Etat conservateur du sud des Etats-Unis, une première qui relance le débat sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

Le gouverneur républicain de Louisiane, Jeff Landry, a promulgué une proposition de loi qui prévoit cet affichage dans toutes les écoles publiques – de la maternelle jusqu’aux universités – financées par l’Etat, et ce à partir de l’année prochaine.

« Car si l’on veut respecter l’Etat de droit, alors il faut partir de la loi originelle, celle de Moïse », a-t-il dit lors d’une cérémonie de signature.

La loi prévoit que les « Dix commandements » soient affichés sur des posters ou dans un cadre suffisamment « large et avec une police adaptée pour être lisibles ».

La grande organisation américaine de défense des libertés ACLU a aussitôt indiqué qu’elle porterait l’affaire devant la justice.

« La loi viole la séparation de l’Eglise et de l’Etat et est clairement anticonstitutionnelle », a-t-elle dit dans un communiqué.

Le Premier amendement de la Constitution des Etats-Unis prohibe l’établissement d’une religion nationale ou la préférence d’une religion sur une autre.

D’autres Etats conservateurs de « la ceinture biblique » du sud des Etats-Unis ont tenté d’adopter des mesures similaires, mais c’est la première fois qu’un Etat l’inscrit dans la loi.

Articles récents

Kamala Harris va rencontrer Netanyahu cette semaine à Washington

La vice-présidente américaine Kamala Harris va rencontrer le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu "cette semaine" à Washington, ont annoncé...

Notre sélection pour vous