lundi, juillet 15, 2024

L’office européen antifraude détecte plus d’un milliard d’euros indûment dépensés en 2023

Ne ratez pas!

L’office européen de lutte antifraude (Olaf) a détecté plus de 1,2 milliard d’euros d’agent public abusivement dépensés l’an dernier. L’organe indépendant, qui enquête sur les fraudes au budget européen, présentait son rapport annuel mardi.

Allégations de collusion, manipulation de marchés publics, factures gonflées, etc. En tout, 265 dossiers ont été clôturés l’an dernier et 190 enquêtes ont été ouvertes. L’Olaf dit avoir constaté une hausse du nombre de fraudes et d’irrégularités dans l’univers du numérique.

Les enquêteurs ont établi que plus d’un milliard d’euros devaient être récupérés à la suite d’utilisations abusives de l’argent des contribuables de l’Union européenne. En outre, quelque 209 millions d’euros ont pu être détectés avant qu’ils ne soient indûment dépensés.

Du côté des douanes, l’organe a constaté des tentatives d’abus des procédures de transit douanier, de contournement des lois antidumping, de fraude à l’origine et de sous-évaluation des marchandises. L’Olaf a contribué à enrayer différentes sortes de trafics illicites, comme les médicaments contrefaits; les jouets contrefaits; des vins, bières et spiritueux illicites; ou encore des déchets illégaux.

L’Olaf a également clôturé 44 enquêtes relatives à des comportements irréguliers imputables au personnel ou à des membres des institutions de l’UE.

L’organisme est actif dans tous les domaines de dépenses de l’UE, du financement régional à l’agriculture, en passant par la recherche. L’an dernier, des enquêtes ont été ouvertes dans tous les États membres ainsi que dans certains pays tiers.

Articles récents

Des corps découverts dans une décharge au Kenya: un « tueur en série psychopathe » a avoué les meurtres de 42 femmes

La police kényane a annoncé avoir arrêté lundi un "tueur en série psychopathe" qui a avoué avoir tué 42...

Notre sélection pour vous