mercredi, juin 12, 2024

Présentation de « Sang de mon Peuple » : Un appel à la préservation de la culture balante

Ne ratez pas!

 La bibliothèque Casamance Book Center (CBC) de Samine Balante a accueilli ce dimanche 9 juin un événement littéraire majeur : la cérémonie de présentation de « Sang de mon Peuple », une œuvre captivante de Me Ansou Boroko Mané. Originaire du Balantacounda dans la région de Sédhiou et résidant actuellement à Kolda, l’écrivain prometteur a livré un roman profond et poignant, un véritable hommage à la culture balante.

Composé de 23 chapitres répartis sur 195 pages, « Sang de mon Peuple » est bien plus qu’une simple œuvre de fiction. C’est un appel pressant au retour aux sources et à la culture, spécialement destiné aux jeunes générations qui semblent de plus en plus en perte de repères. Pour Me Ansou Boroko Mané, la culture est aussi essentielle à la vie d’une société que le sang l’est au corps humain. Sans elle, la société est vouée à une lente agonie, alerte-t-il.

Lors de la cérémonie, le conférencier Monsieur Cissé, professeur de lettres modernes au Lycée Ibou Diallo de Sédhiou, a souligné l’importance de ce roman pour la conservation de la culture africaine, en particulier celle des Balantes. « Sang de mon Peuple » permet aux lecteurs de plonger dans les traditions et les valeurs qui façonnent l’identité balante. Il explore des thèmes essentiels comme l’initiation, le mariage, la spiritualité, et bien d’autres aspects de la vie sociale et culturelle.

Un des éléments culturels clés évoqués dans le roman est le vin, qui occupe une place centrale dans la vie des Balantes. Le roman met également en lumière des valeurs fondamentales telles que l’obéissance aux anciens et aux parents, l’humilité, la patience, l’endurance, la solidarité et le respect de la parole donnée.

« Sang de mon Peuple » est un véritable plaidoyer pour la préservation et la transmission de ces valeurs ancestrales aux nouvelles générations. Me Ansou Boroko Mané réussit, à travers son écriture, à ressusciter et à célébrer la richesse culturelle de son peuple, offrant ainsi une source d’inspiration et de fierté pour tous ceux qui lisent son ouvrage.

La cérémonie à la CBC de Samine fut un succès retentissant, rassemblant  des autorités administratives, locales et coutumières, des amateurs de littérature, des enseignants, des élèves, et des membres de la communauté locale, tous unis par un même désir de redécouvrir et de protéger leur héritage culturel. « Sang de mon Peuple » s’impose ainsi comme une œuvre incontournable pour  comprendre et apprécier la profondeur de la culture balante.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

Notre sélection pour vous