mercredi, juin 12, 2024

 Le Fouladou à l’honneur : Idrissa Sow Gorkodjo remporte le Grand Prix Africain de Poésie

Ne ratez pas!

 Le Centre Culturel Blaise Senghor de Dakar a été le théâtre d’une célébration émotive et mémorable en l’honneur du poète-écrivain Idrissa Sow Gorkodjo. Originaire de Vélingara, Gorkodjo a reçu le prestigieux Grand Prix Africain de Poésie décerné par la maison d’édition Ifrikya et la Ronde des Poètes du Cameroun, organisée par l’écrivain camerounais Jean Claude Awono.

Une consécration pour Idrissa Sow Gorkodjo

La remise de ce prix marque une étape significative dans la carrière de Gorkodjo, qui a su séduire le jury par la profondeur et la beauté de sa poésie. Ses œuvres, empreintes d’une sensibilité unique et d’une réflexion profonde sur l’âme africaine, ont résonné au-delà des frontières, touchant des lecteurs de divers horizons.

Gorkodjo, visiblement ému, a exprimé sa gratitude lors de la cérémonie : « C’est un immense honneur pour moi de recevoir ce prix. Il représente non seulement une reconnaissance de mon travail, mais aussi une célébration de la culture et de la poésie africaines. Je dédie ce prix à tous les poètes et écrivains qui continuent à rêver et à inspirer. »

 Un après-midi de réflexion littéraire

La journée ne s’est pas arrêtée là pour Idrissa Sow Gorkodjo. Toujours le 30 mai, il a participé à un panel au Centre Culturel Douta Seck dans le cadre du Festival du Livre de Dakar (FILID). Le panel, intitulé « Environnement conflictuel et Littérature », a réuni des écrivains, des intellectuels et des passionnés de littérature pour discuter de l’impact des contextes de conflits sur la création littéraire.

Gorkodjo a partagé ses réflexions sur le rôle de la littérature dans les périodes de crise : « La littérature a le pouvoir de transcender les conflits. Elle offre une voix aux sans-voix et crée des espaces de dialogue et de compréhension. Dans un environnement conflictuel, la plume peut devenir une arme de paix et de résilience. »

 Le Fouladou en lumière

Cette journée a été particulièrement significative pour la région du Fouladou, qui a été mise en lumière grâce aux accomplissements de l’un de ses fils les plus talentueux. Vélingara peut être fier de compter parmi ses citoyens un poète de la trempe d’Idrissa Sow Gorkodjo, dont la reconnaissance sur la scène littéraire africaine rejaillit sur toute la communauté.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

Biden et Zelensky s’apprêtent à signer un « accord bilatéral de sécurité » pour soutenir l’Ukraine

Le président américain Joe Biden et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky signeront un "accord bilatéral de sécurité" au sommet...

Notre sélection pour vous