mardi, juillet 16, 2024

Reconnaissance de la Palestine: Israël annonce une première mesure punitive contre l’Espagne

Ne ratez pas!

Le ministère israélien des Affaires étrangères a ordonné lundi au consulat d’Espagne à Jérusalem de cesser ses services aux Palestiniens à partir du 1er juin, en riposte à la reconnaissance par Madrid de l’État de Palestine.

Par communiqué, la diplomation israélienne annonce avoir ordonné au consulat d’Espagne à Jérusalem de cesser ses services aux Palestiniens à partir du 1er juin, en riposte à la reconnaissance par Madrid de l’État de Palestine.

À compter de cette date, le consulat d’Espagne à Jérusalem sera « autorisé à délivrer des services consulaires aux résidents de la circonscription consulaire de Jérusalem uniquement, et (ne sera) pas autorisé à (…) exercer une activité consulaire à l’égard des résidents de l’Autorité palestinienne », précise le communiqué.  

 

L’Espagne, très critique par rapport aux agissements d’Israël à Gaza

Le ministre des Affaires étrangères, Israël Katz, a déclaré dans un communiqué distinct: « aujourd’hui, j’ai mis en oeuvre des mesures punitives préliminaires à l’encontre du consulat d’Espagne à Jérusalem, à la suite de la reconnaissance par le gouvernement espagnol d’un État palestinien ». « Nous ne tolérons pas que l’on porte atteinte à la souveraineté et à la sécurité d’Israël », a-t-il ajouté.  

L’Espagne est l’un des pays européens qui a le plus critiqué Israël à propos de la guerre à Gaza. La semaine dernière, l’Espagne, l’Irlande et la Norvège ont annoncé leur décision de reconnaître l’État de Palestine, à partir du 28 mai, s’attirant ainsi les foudres d’Israël.



 

Articles récents

Notre sélection pour vous