dimanche, juin 16, 2024

Espagne: l’amnistie pour les indépendantistes catalans attendue le 30 mai

Ne ratez pas!

Le Congrès des députés espagnols se réunira le 30 mai pour approuver définitivement la loi d’amnistie des indépendantistes catalans pour la tentative de sécession de 2017, a confirmé mardi à l’AFP une porte-parole du Parlement.

La porte-parole a répondu par l’affirmative lorsqu’on lui a demandé si c’était la date décidée pour la session plénière qui approuvera cette loi que les partis indépendantistes catalans ont réclamée au Premier ministre Pedro Sánchez pour soutenir son investiture.

Pour l’approbation finale, les députés favorables à la loi, qui disposent de la majorité, devront simplement lever le veto que le Sénat, dominé par les conservateurs, a imposé à la loi après l’avoir reçue du Congrès.

La « proposition de loi organique d’amnistie pour la normalisation institutionnelle, politique et sociale en Catalogne », comme l’ont baptisée les partis de gauche qui l’ont promue, pourrait profiter avant tout à Carles Puigdemont.

Le président régional catalan de l’époque s’est réfugié en Belgique après l’échec de la tentative de sécession de 2017 et a ainsi échappé à la justice espagnole.

En revanche, nombre de ses collègues de ce gouvernement se sont retrouvés emprisonnés, condamnés puis graciés par le gouvernement de Pedro Sánchez.

Toujours recherché par la justice espagnole, M. Puigdemont a arraché à M. Sánchez la promesse d’une amnistie pour lui-même et quelque 400 sympathisants, en échange du soutien indispensable de son parti pour que les socialistes restent au pouvoir après les élections de juillet 2023, où ils sont arrivés en deuxième position derrière le Parti Populaire (droite).

La proposition, décrite par M. Sánchez comme un « pas courageux et nécessaire vers la réunification », a été approuvée en première lecture par les députés le 14 mars.

Articles récents

Euro 2024: la police tire sur un homme armé d’une hache à Hambourg

La police allemande a neutralisé un individu armé d'une hache à Hambourg. L'incident a eu lieu quelques heures avant...

Notre sélection pour vous