samedi, mai 25, 2024

La Croix-Rouge ouvre un hôpital à Rafah

Ne ratez pas!

Les bombardements israéliens ont largement mis à mal les infrastructures de santé dans la bande de Gaza. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a ouvert mardi un hôpital de campagne de 60 lits à Rafah avec 11 sociétés nationales.

« Nous avons nos premiers patients et le premier bébé », a dit à la presse un porte-parole de l’organisation. La mère de celui-ci a précisé avoir tenté d’être soignée dans un autre centre de santé, mais n’avoir pu l’être en raison du manque de personnel, avant de rejoindre ce nouveau site.

Ce dispositif, « bien approvisionné pour le moment », vient s’ajouter aux efforts du Croissant-Rouge palestinien pour garantir une prise en charge des cas urgents. Depuis le début de la guerre en octobre dernier, près d’une vingtaine de membres de celui-ci ont été tués et des collaborateurs ont été détenus par l’armée israélienne.

Mais le Croissant-Rouge pilote toujours trois postes médicaux avancés, six points médicaux et trois cliniques. L’hôpital pourra lui garantir des opérations chirurgicales et des soins notamment pour les femmes et les enfants. Il pourra faire face également à un volume important de blessés.

Environ 200 personnes pourront être prises en charge chaque jour. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), un tiers des hôpitaux et 30% des centres de santé du territoire palestinien restent fonctionnels. Mais ils sont surchargés et manquent de matériel et de ressources, alors que de nombreux déplacés s’y réfugient également.

Le manque d’accès à l’eau et à la nourriture augmente les maladies contagieuses dans ces sites. Le CICR appelle à nouveau les parties à protéger les infrastructures et le personnel de santé, conformément au droit international humanitaire (DIH). Une trentaine de personnes oeuvreront dans le nouvel hôpital dans le sud du territoire.

Articles récents

Notre sélection pour vous