samedi, mai 25, 2024

Attaque d’un fourgon en France: Mohamed Amra aurait tenté de s’évader dimanche

Ne ratez pas!

Deux agents pénitentiaires ont été tués et trois autres blessés grièvement mardi à un péage autoroutier du nord-ouest de la France dans l’attaque de leur fourgon transportant un détenu. Ce dernier, Mohamed Amra, est toujours en fuite tout comme ses complices. L’avocat du détenu a indiqué que son client aurait tenté de s’évader dimanche dernier.

L’attaque s’est déroulée peu après 11h00 locales au péage autoroutier d’Incarville, quand le détenu était en cours de transfert de la prison d’Evreux au tribunal de Rouen (au nord-ouest de Paris).

Selon une source policière, l’attaque a été menée par un commando de plusieurs malfaiteurs qui ont utilisé deux véhicules. L’un de ces véhicules a été retrouvé peu après les faits, « carbonisé ».

Le détenu en fuite, Mohamed Amra, est âgé de 30 ans. Il avait été condamné le 10 mai 2024 pour « un vol avec effraction » par un tribunal d’Evreux et il a été mis en examen par une juridiction de Marseille (sud) pour « enlèvement et séquestration ayant entraîné la mort », a précisé la procureure de Paris dans un communiqué.

Selon une source proche du dossier, Mohamed Amra, impliqué dans des trafics de stupéfiants, est soupçonné d’avoir commandité des meurtres liés à ces trafics. Il est à la tête d’un réseau, selon une autre source proche du dossier.

L’avocat du détenu, Me Hugues Vivier, a déclaré sur BFM TV que son client avait tenté de s’évader en sciant les barreaux de sa cellule à la maison d’arrêt d’Evreux. « Il y avait semble-t-il une procédure disciplinaire qui était prévue », a-t-il précisé.

Suite à l’attaque du fourgon pénitentiaire, une enquête a été ouverte mardi pour « meurtre et tentative de meurtre en bande organisée, évasion et bande organisée, acquisition et détention d’arme de guerre, association de malfaiteurs en vue de la commission d’un crime ».

Articles récents

Agriculture: l’Assemblée achève l’examen d’un texte à l’impact environnemental critiqué

L'Assemblée nationale a achevé dans la nuit de vendredi à samedi l'examen en première lecture du projet de loi...

Notre sélection pour vous