mardi, mai 21, 2024

Kim a supervisé une simulation de « contre-attaque nucléaire »

Ne ratez pas!

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a supervisé un exercice militaire simulant « une contre-attaque nucléaire », a rapporté mardi l’agence d’Etat nord-coréenne KCNA.

L’exercice auquel participaient « de très gros lance-missiles multiples » s’est déroulé lundi et Kim « s’est félicité de la hauteur de tir et de la précision » des missiles, qui « ont atteint leur cible » à 352 km, selon KCNA.

L’armée sud-coréenne avait annoncé lundi plus tôt que le Nord avait tiré une salve de missiles balistiques de courte portée, ce que le Japon avait confirmé.

Selon Séoul, les missiles ont été lancés depuis la région de Pyongyang et ont parcouru quelque 300 kilomètres avant de s’abîmer dans les eaux à l’est de la péninsule coréenne.

Ce lancement est le deuxième en moins d’une semaine de la Corée du Nord, qui a procédé vendredi à l’essai d’une « ogive de très grande taille » conçue pour un missile de croisière stratégique, ont rapporté les médias d’Etat. Les forces sud-coréennes avaient alors confirmé avoir détecté des tirs de missiles de croisière.

Ce lancement intervient après la dissolution du système de surveillance des sanctions de l’ONU contre la Corée du Nord et son programme nucléaire, du fait d’un veto de la Russie au Conseil de sécurité.

Articles récents

Notre sélection pour vous