mardi, mai 21, 2024

Trois combattants du Hezbollah tués dans une frappe israélienne

Ne ratez pas!

Trois combattants du Hezbollah ont été tués samedi lors d’un raid israélien sur une maison où ils se trouvaient dans le sud du Liban, a indiqué à l’AFP une source proche du mouvement.

« Trois membres du Hezbollah ont été tués et deux autres grièvement blessés lors d’une frappe israélienne qui a visé une maison dans la ville d’al-Jabeen », a déclaré cette source sous couvert d’anonymat.

L’agence de presse officielle libanaise ANI a rapporté plus tôt que « des avions hostiles ont effectué un raid ciblant une maison dans la ville d’al-Jabeen » et que des ambulances « se sont rendues dans la zone ».

Le Hezbollah pro-iranien a pour sa part assuré samedi dans des déclarations successives avoir visé des positions israéliennes, des rassemblements de soldats et des dispositifs d’espionnage.

Depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza il y a plus de six mois, des échanges de tirs opposent quotidiennement l’armée israélienne au Hezbollah, allié du mouvement islamiste palestinien.

Ces derniers jours, le mouvement chiite a intensifié ses attaques contre des positions militaires israéliennes alors que le Moyen-Orient est en proie à une poussée de fièvre.

Le 13 avril, l’Iran, un soutien du Hezbollah et du Hamas, a mené une attaque inédite avec des drones et des missiles contre Israël, en réponse à la destruction du consulat iranien à Damas par une frappe attribuée à Israël.

Une attaque du Hezbollah mercredi contre un poste militaire dans le nord d’Israël a blessé 14 soldats israéliens, selon l’armée.

En tout, les échanges de tirs entre Israël et le Hezbollah depuis le début de la guerre à Gaza le 7 octobre ont fait 375 morts du côté libanais, essentiellement des combattants du mouvement libanais ainsi que quelque 70 civils, selon un décompte de l’AFP.

Articles récents

Notre sélection pour vous