mardi, mai 21, 2024

Reprise des combats en Birmanie près de la frontière thaïlandaise

Ne ratez pas!

Les combats entre la junte birmane et des groupes ethniques armés ont repris à proximité de la frontière thaïlandaise, ont rapporté samedi un porte-parole d’un groupe ethnique armé et l’armée thaïlandaise.

Après une semaine de calme relatif, une unité de l’armée thaïlandaise stationnée près de la frontière avec la Birmanie a indiqué que les combats avaient repris, mais qu’aucune « perte n'(avait) été signalée ».

Les affrontements ont éclaté près de la ville de Myawaddy côté birman, une localité stratégique pour le commerce avec la Thaïlande, qui partage une frontière de 2.400 kilomètres de long avec la Birmanie, où un coup d’État militaire en 2021 a rallumé le conflit entre la junte et ses opposants.

Lors de précédents affrontements, l’Union nationale Karen (KNU), qui combat la junte, avait indiqué que des soldats birmans s’étaient réfugiés sous un pont reliant la ville birmane de Myawaddy à Mae Sot, en Thaïlande.

Début avril, les troupes gouvernementales ont été contraintes de se retirer de cette ville birmane.

Samedi, le porte-parole de la KNU Padoh Saw Taw Nee a confirmé à l’AFP que des affrontements avaient éclaté entre l’armée birmane et les forces de la KNU à Myawaddy, sans fournir plus de détails.

Un chauffeur de camion de cette ville birmane a déclaré à l’AFP, sous couvert d’anonymat, qu’il avait entendu des combats.

« Les affrontements ne se déroulent pas dans la ville mais à l’extérieur », a-t-il indiqué.

Le ministre thaïlandais des Affaires étrangères, Parnpree Bahiddha-Nukara, a dit sur X suivre de près l’évolution de la situation.

La Birmanie est proie à une rébellion depuis que l’armée a renversé le gouvernement démocratiquement élu d’Aung San Suu Kyi. Mais la junte fait actuellement face à la menace la plus grande qu’elle ait jamais connue.

Articles récents

Notre sélection pour vous