mardi, mai 21, 2024

La Belgique veut inscrire les Gardiens de la révolution sur la liste terroriste de l’UE

Ne ratez pas!

Le Premier ministre belge Alexander De Croo a appelé mercredi à inscrire les Gardiens de la révolution islamique sur la liste européenne des organisations terroristes. Il s’est exprimé à son arrivée au sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement européens à Bruxelles.

L’attaque menée le week-end dernier par l’Iran à l’encontre d’Israël est « inacceptable », a répété le Premier ministre belge. « Nous condamnons clairement ces attaques ».

L’Iran a envoyé dans la nuit de samedi à dimanche quelque 300 drones et missiles sur Israël, qui a largement déjoué cette attaque avec l’aide de ses alliés. En réponse à ces événements, les ministres européens des Affaires étrangères ont convenu mardi soir d’examiner une extension des sanctions à l’égard de Téhéran.

Plusieurs pays comme la Belgique, les Pays-Bas, la Suède ou la Tchéquie souhaitent aussi ajouter les Gardiens de la révolution iranienne à la liste européenne des organisations terroristes. Mais la question ne fait pas consensus, notamment en raison du manque de base juridique à ce stade. L’UE ne pourra sanctionner l’organisation paramilitaire que lorsqu’une juridiction de l’un des États membres aura rendu une décision la condamnant concrètement, ce qui n’est pas (encore) le cas.

« La base légale doit être suffisamment solide », a admis M. De Croo. « Mais ce n’est pas parce que c’est difficile que nous devons pas essayer. »

Le sommet devrait permettre aux Vingt-sept de réitérer la position convenue au sein du G7: condamner fermement cette attaque et appeler toutes les parties à la retenue et à la désescalade.

Articles récents

Procès de Donald Trump à New York: l’ancien président américain refuse de livrer son témoignage

L'ancien président des Etats-Unis Donald Trump ne témoignera pas à son procès historique pour paiements dissimulés à une actrice...

Notre sélection pour vous