mardi, mai 21, 2024

Netanyahu dément une famine à Gaza, réitère « le droit » d’Israël « à se protéger »

Ne ratez pas!

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a récusé mercredi toute « allégation » de famine dans la bande de Gaza et a réitéré « le droit » d’Israël « à se protéger », lors de rencontres avec les chefs de la diplomatie britannique et allemande à Jérusalem.

« Durant ces rencontres, le Premier ministre a insisté sur le fait qu’Israël se réservait le droit de se protéger », a déclaré le gouvernement israélien dans un communiqué.

M. Netanyahu a aussi « récusé les allégations des organisations internationales sur une famine à Gaza et a affirmé qu’Israël fait tout son possible sur la question humanitaire ».

Les ministres des Affaires étrangères britannique, David Cameron, et allemande, Annalena Baerbock, sont les premiers chefs de diplomatie étrangers à avoir fait le déplacement en Israël depuis l’attaque inédite de l’Iran contre Israël dans la nuit de samedi à dimanche.

Après avoir rencontré les deux diplomates, M. Netanyahu s’est adressé à son cabinet, expliquant qu’il avait reçu « toutes sortes de suggestions et de conseils » de la part des alliés du pays depuis l’attaque iranienne.

« Toutefois, je tiens également à préciser que nous prendrons nos décisions nous-mêmes », a-t-il déclaré, selon un communiqué publié par son bureau, alors qu’Israël a dit sa détermination à faire payer l’Iran pour le tir de quelque 350 drones et missiles, dont la quasi-totalité a été interceptée.

Articles récents

Procès de Donald Trump à New York: l’ancien président américain refuse de livrer son témoignage

L'ancien président des Etats-Unis Donald Trump ne témoignera pas à son procès historique pour paiements dissimulés à une actrice...

Notre sélection pour vous