mardi, mai 21, 2024

Reprise des négociations entre le pouvoir colombien et la guérilla ELN

Ne ratez pas!

Le gouvernement colombien et l’Armée de libération nationale (ELN) ont repris samedi à Caracas les négociations de paix, qui étaient gelées en raison notamment d’affrontements entre la guérilla et d’autres groupes armés, ont confirmé les deux parties dimanche.

« Les deux délégations de paix ont commencé à discuter à Caracas hier (samedi) », a déclaré la délégation de l’administration du président combien Gustavo Petro sur le réseau social X.

« Le travail continue. Les travaux se poursuivent », a ajouté la délégation.

Les deux parties « ont discuté des propositions de participation qui alimentent une vision commune de la paix, autour du régime politique, de la situation environnementale et du modèle économique », a quant à elle posté la représentation de la guérilla de gauche.

L’ELN avait confirmé le 6 avril la suspension formelle du cycle de négociations qu’elle menait avec le gouvernement depuis novembre 2022 au Venezuela, à Cuba et au Mexique, alors que des pourparlers devaient commencer lundi dernier. Elle avait demandé à ce que la rencontre de cette semaine soit considérée comme « une réunion extraordinaire ».

La guérilla a accusé le gouvernement d’avoir une « double politique de paix », estimant que le dialogue est dans un « état critique ».

La délégation de paix du gouvernement colombien avait souligné « la tragédie humanitaire préoccupante dans l’Arauca », département colombien à la frontière avec le Venezuela, où ont lieu des affrontements. Elle disait espérer « trouver une solution pour mettre fin à la violence entre les acteurs, qui affecte avant tout des civils non armés ».

Articles récents

Notre sélection pour vous