samedi, mai 25, 2024

L’Iran accusé d’attentats dans les années 90 à Buenos Aires contre la communauté juive

Ne ratez pas!

La justice argentine a estimé jeudi que les attentats contre l’ambassade d’Israël en 1992 et la mutuelle israélienne AMIA en 1994 à Buenos Aires avaient été commandités par l’Iran dans une décision jugée « historique » par la communauté juive, selon la presse locale.

La décision de la Chambre fédérale de cassation pénale II, désigne également le mouvement chiite Hezbollah comme auteur de l’attentat, déclare l’Iran « État terroriste » et qualifie l’attentat contre l’AMIA de « crime contre l’humanité ». « Le Hezbollah a mené une opération qui répondait à un dessein politique, idéologique, révolutionnaire et sous le mandat d’un gouvernement, d’un Etat », a déclaré à Radio Con Vos le juge Carlos Mahiques, l’un des trois magistrats qui ont rendu la décision.

Articles récents

La Chine annonce la fin de ses manoeuvres militaires autour de Taïwan

La Chine a annoncé la fin des manoeuvres militaires d'ampleur qu'elle menait depuis jeudi autour de l'île de Taïwan...

Notre sélection pour vous