jeudi, juillet 18, 2024

Après l’effondrement d’un pont à Baltimore, l’opération de déblaiement de l’épave du porte-conteneurs se poursuit

Ne ratez pas!

Les difficiles opérations de déblaiement de l’immense pont effondré à Baltimore ont commencé, ont déclaré dimanche les garde-côtes américains, un premier bout de l’ouvrage ayant été découpé puis déplacé.

Le morceau en question pesait « environ 200 tonnes » et a été transféré sur un bateau présent sur place, a dit à l’AFP une porte-parole des garde-côtes.

L’opération marque le début des longs et complexes travaux visant à rétablir la circulation maritime dans le port de Baltimore, l’un des plus actifs du pays.

En début de semaine, un porte-conteneurs s’est encastré en pleine nuit dans le pont Francis Scott Key de Baltimore, sur la côte est américaine, provoquant son effondrement qui a fait six victimes.

Le bateau, qui fait « presque la taille de la tour Eiffel » selon le gouverneur du Maryland Wes Moore, est désormais coincé sur place, avec une partie du pont effondré sur lui.

Une vidéo publiée par les autorités samedi a montré des ouvriers en train de découper des poutres en métal à l’aide d’instruments spécialisés. Ces travaux sont réalisés sur une portion supérieure du pont restée hors de l’eau.

Un premier morceau a ensuite été soulevé, plusieurs grues ayant été mobilisées sur place. 
« La première opération de soulèvement a été réalisée la nuit dernière », a déclaré dimanche matin à l’AFP la porte-parole des garde-côtes.

Elle a ajouté que le découpage d’une portion nord du pont se poursuivait dimanche.

Le but « est de remplir la barge avec des morceaux supplémentaires du pont avant de les transporter jusqu’à un site de dépôt », a-t-elle déclaré, ajoutant ne pas pouvoir préciser quand un nouveau morceau serait déplacé.

 

« Progrès » 

« Des progrès commencent à être réalisés malgré le fait qu’il s’agisse d’une situation extrêmement compliquée », s’est félicité dimanche sur CNN le gouverneur de l’Etat du Maryland, où se trouve Baltimore. 

Wes Moore avait expliqué la veille que le déblaiement de cette section nord du pont devait permettre d’ouvrir un « chenal temporaire », afin que davantage de bateaux puissent participer aux opérations. Mais ce seul processus devrait prendre « des jours », avait-il averti.

Déblayer le pont et libérer le porte-conteneurs pour dégager l’accès au port sont une priorité pour les autorités, mais prendra encore bien plus longtemps.

« Ce n’est pas seulement important pour les travailleurs de Baltimore, mais pour notre chaîne d’approvisionnement nationale », a déclaré sur CBS dimanche Pete Buttigieg, le ministre des Transports américain. 

Il a précisé ne pas savoir quand le chenal pourrait être rouvert au transport maritime. 

Six ouvriers qui travaillaient à réparer la chaussée sur le pont au moment de l’accident sont considérés comme morts. Les corps de deux d’entre eux ont été retrouvés.

Les opérations pour retrouver les autres dépouilles sont interrompues car les autorités jugent actuellement trop dangereux le travail des plongeurs sur les lieux, à cause de « la météo et de la quantité de débris présents dans l’eau », a répété dimanche le gouverneur Wes Moore. 

 



 

Articles récents

Volodymyr Zelensky invité d’un conseil des ministres extraordinaire vendredi à Londres

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky participera vendredi à un conseil des ministres exceptionnel à Londres, et informera les plus...

Notre sélection pour vous